Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le service Recherche du Groupe Ecobank révèle trois principales tendances émergentes en Afrique

L'économie rebondit après une année difficile Le gaz est le nouveau pétrole de l'Afrique de l'Ouest L'Afrique joue un rôle de plus en plus

L'économie rebondit après une année difficile Le gaz est le nouveau pétrole de l'Afrique de l'Ouest L'Afrique joue un rôle de plus en plus important dans la fintech

L'édition 2017 du Guide Taux, Devises et Matières premières (FICC) du service Recherche d'Ecobank (www.Ecobank.com), qui propose des informations et une analyse des marchés africains destinées aux investisseurs et aux entreprises, a été lancée aujourd'hui sur le site AfricaFICC. Annonçant des perspectives positives pour le continent, il prévoit que trois principales tendances se confirment lors des 12 prochains mois.

La première tendance indique un rebond économique en Afrique subsaharienne, (https://goo.gl/iyHHHG), dû à une reprise des puissances économiques de la région, le Nigeria et l'Afrique du Sud, et à la croissance continue des pays qui affichent de bons résultats, c'est-à-dire l'Éthiopie, la Côte d'Ivoire et, plus récemment, le Ghana.

La croissance sera stimulée par une hausse de la production pétrolière (notamment au Ghana, dans la République du Congo, au Nigeria et en Angola), renforçant les investissements dans les infrastructures en Afrique de l'Ouest et de l'Est. L'amélioration des conditions météorologiques laissent présager de meilleures récoltes. Le renforcement de l'activité économique et un regain modéré des prix du pétrole et des minerais contribueront à réduire le déficit des transactions courantes, mais la pression sur les devises de l'Afrique subsaharienne va subsister.

La deuxième tendance émergente est celle de l'essor du secteur gazier en Afrique de l'Ouest en 2018, (https://goo.gl/ywrt3D) du Sénégal à l'Angola, avec le développement de gazoducs, de plateformes flottantes de gaz naturel liquéfié (FLNG) et de vastes projets de gisements gaziers.

Les gouvernements du Golfe de Guinée et d'Afrique de l'Ouest ont multiplié leurs efforts pour s'assurer un approvisionnement en gaz afin de stimuler la production d'électricité dans leur pays et de diversifier les revenus, qui provenaient jusqu'alors essentiellement du pétrole brut. La déréglementation du marché gazier et la possibilité de pratiquer des prix alignés sur les prix du marché seront déterminantes pour favoriser de nouveaux investissements dans les infrastructures gazières de la région.

La troisième tendance concerne l'accélération de l'innovation dans le domaine de la fintech en Afrique en 2018, (https://goo.gl/479xMu) favorisée par une nouvelle génération d'Africains nés à l'ère du numérique. La multiplication de pôles technologiques en Afrique, notamment en Afrique du Sud, au Kenya, au Rwanda, au Nigeria, au Ghana et en Côte d'Ivoire, alimentera la prochaine vague de start-ups africaines et contribuera à développer les liens avec les investisseurs.

L'innovation numérique en Afrique subsaharienne est stimulée par l'explosion de l'utilisation du téléphone mobile, qui permet aux consommateurs africains de passer directement aux nouveaux modèles commerciaux et technologies de pointe. Les sociétés africaines de la fintech constituent de plus en plus le moteur de cette innovation, déployant des outils numériques permettant de créer des profils de crédit pour les personnes et entreprises autrefois "non-bancarisées", de fournir de l'électricité aux foyers ruraux et même d'utiliser l'intelligence artificielle pour diagnostiquer les problèmes de santé à distance.

Edward George, Directeur de la Recherche du Groupe Ecobank, a souligné : «Le monde numérique évolue rapidement, et nous devons faire de même. Le site Web AfricaFICC est un outil important pour faire part de notre connaissance et notre analyse de 41 marchés africains – souvent difficiles d'accès – à un public beaucoup plus large. Nous pensons que ces trois tendances prouvent que l'Afrique a surmonté les difficultés économiques de ces dernières années et est sur la bonne voie pour une croissance plus élevée en 2018».


Distribué par APO Group pour Ecobank.

Contact médias
Sherelle Folkes
Directrice RP
Email : Sherelle@BrandcommsGroup.com
Tél : +447809 224 873
Twitter : @EcobankResearch / @GroupEcobank

Si vous souhaitez organiser un entretien avec Dr. Tedd George, ou l'un des autres analystes du service de Recherche d'Ecobank, selon votre domaine d'intérêt, veuillez contacter Sherelle Folkes, qui se fera un plaisir de répondre à votre demande.

Dans le cadre du lancement numérique du Guide FICC, l'équipe de Recherche d'Ecobank vous invite à se joindre à elle le 16 novembre pour une série de chats sur l'Afrique en ligne, où les trois tendances émergentes feront l'objet d'un débat.

#Africachat 1 @10h GMT : Le rebond de l'économie africaine
#Africachat 2 @12h GMT : Pourquoi le gaz est-il le nouveau pétrole de l'Afrique?
#Africachat 3 @14h GMT : Le rôle croissant de l'Afrique dans le secteur de la fintech
Veuillez participer au débat @Ecobankresearch.

À propos de la Recherche Ecobank
Le Centre de Recherche Ecobank (https://goo.gl/QPfUYK) effectue des recherches de la plus haute qualité pour permettre aux clients de mieux comprendre les marchés africains complexes. Les domaines étudiés sont les suivants : Économie, Services bancaires et financiers, Énergie, pétrole et gaz, Matières premières agricoles, Commerce et innovation numérique. Une équipe d'analystes expérimentés basés dans les 36 pays où Ecobank est présente s'appuie sur sa connaissance approfondie des marchés locaux pour donner aux clients les informations dont ils ont besoin et cerner les possibilités d'investissement. Nous nous intéressons à l'Afrique moyenne – la région située entre l'Afrique du Nord et l'Afrique du Sud, qui représente un immense potentiel de croissance mais est mal connue. La Recherche Ecobank publie des mises à jour régulières sur les marchés, des notes d'information et des études détaillées sur la macroéconomie, les devises, les titres à revenu fixe, les actions, les matières premières, le commerce et l'innovation numérique dans la région. Vous trouverez plus d'informations sur l'équipe de recherche et des archives des rapports publiés à www.Ecobank.com/corporate-investment-banking/research.

À propos d'Ecobank
Créée à Lomé, au Togo, en 1988, Ecobank Transnational Incorporated ('ETI') (www.Ecobank.com) est la maison mère du Groupe Ecobank, le principal groupe bancaire régional indépendant panafricain. Le Groupe est présent dans 36 pays africains, à savoir : Afrique du Sud, Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Congo (Brazzaville), Congo (République démocratique), Côte d'Ivoire, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée -Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Libéria, Malawi, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie et Zimbabwe. Il emploie plus de 20 000 personnes dans 40 pays différents, dans plus de 1 200 agences et bureaux. Ecobank est une banque universelle offrant des produits et services de la banque de grande clientèle, banque de détail, banque d'investissement et des services monétiques aux gouvernements, aux institutions financières, aux sociétés multinationales, aux organisations internationales, aux petites, moyennes et micro entreprises ainsi qu'aux particuliers. Pour plus d'informations sur Ecobank, veuillez consulter www.Ecobank.com.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2017 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Boutique pour vente en ligne