Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Les experts de l'enseignement supérieur d'Afrique centrale se réunissent à  Yaoundé pour actualiser les outils de l'étude de faisabilité de la création des Pôles d'Excellence Technologiques Universita

Le Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l'Afrique centrale, en collaboration avec la Communauté Économique des États de l'Afrique centrale

Le Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l'Afrique centrale, en collaboration avec la Communauté Économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), organise du 10 au 12 octobre 2017, un atelier des experts de l'enseignement supérieur de l'Afrique centrale, sur l'actualisation des outils de l'étude de faisabilité de la création des PETU dans la sous-région.

En effet, les ministres en charge de l'Enseignement supérieur des pays de la CEEAC réunis à Yaoundé du 26 au 29 juin 2012, avaient signé la Déclaration portant engagement pour la mise en place des PETU. L'UNESCO et la Banque Africaine de Développement (BAD), en plus d'autres appuis et initiatives de l'Union Africaine et des organisations sous régionales, soutiennent sur les plans technique et financier, depuis plus de sept ans la création des PETU.

Les PETU sont des institutions universitaires de qualité internationale ouvertes à tous et servant l'intérêt commun et à même de produire, dans des champs disciplinaires technologiques essentiels, une élite susceptible de s'impliquer valablement dans les grands chantiers du développement économique et social des pays de la CEEAC. Ces champs disciplinaires sont centrés surles domaines ci-après:

Agriculture, élevage, pêche, agro-industrie, biotechnologie Energétique, génie électrique, génie biomédical thermique, énergies renouvelables, Infrastructures, mines et métallurgie Pétrole, gaz, génie chimique Forêt – bois, eau, environnement Mathématiques appliquées, mécanique Génie informatique, télécommunications, technologie de l'information et de la communication

Les différentes rencontres organisées depuis 2010 sur les PETU, ont permis la validation d'une feuille de route, l'élaboration des outils d'évaluation in situ des institutions candidates et à la préparation d'une requête de financement du projet soumise par la CEEAC à la BAD.

L'objectif de cette nouvelle réunion est de relancer le processus de financement du projet dont la phase première est l'actualisation du document du projet et son alignement sur les nouvelles priorités nationales guidées par les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Il faut signaler que la concertation de Yaoundé servira aussi de cadre d'échanges sur les initiatives sous- régionales et l'identification des axes d'interventions conjointes entre l'UNESCO et la CEEAC.


Distribué par APO pour United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO).
Copyright 2017 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Vente en ligne