Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Les à‰tats-Unis annoncent une nouvelle aide humanitaire de 169 millions de dollars pour l'à‰thiopie et le Kenya

Aujourd'hui, les États-Unis ont annoncé plus de 169 millions de dollars en aide humanitaire pour soutenir les victimes qui subissent les effets de la

Aujourd'hui, les États-Unis ont annoncé plus de 169 millions de dollars en aide humanitaire pour soutenir les victimes qui subissent les effets de la sécheresse prolongée en Éthiopie et au Kenya. Ces fonds supplémentaires, dont presque 137 millions de dollars pour l'Éthiopie et presque 33 millions de dollars pour le Kenya, font de la contribution totale de l'aide humanitaire américaine en Éthiopie et au Kenya un total de 458 millions de dollars pour l'exercice fiscal2017.

Avec ce nouveau financement, les États-Unis intensifient leur aide alimentaire d'urgence, apportent une aide alimentaire spécialisée pour traiter les enfants souffrant de malnutrition, et fournissent de l'eau potable et des services de santé essentiels. En Éthiopie, cette aide comprend une contribution de plus de 111 000 tonnes en secours alimentaire d'urgence pour environ 3millions de personnes. En plus d'aider les Kenyans touchés par la sécheresse, les États-Unis apportent également leur soutien aux personnes réfugiées au Kenya, qui ont fui la sécheresse et les conflits dans leur propre pays.

Cette aide supplémentaire survient à un moment critique. Environ 7,8 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire d'urgence dans toute l'Éthiopie, où le réseau d'alerte précoce financé par l'USAID Famine (Famine Early Warning Systems Network) signale que, sans une aide immédiate et soutenue, la sous-alimentation pourrait atteindre des niveaux catastrophiques pour certaines familles dans les zones les plus touchées. En plus d'une famine sévère, une diarrhée aqueuse aiguë se répand dans les régions touchées par la sécheresse, présentant une menace mortelle triple de famine, de malnutrition et de déshydratation, en plus du déplacement des populations touchées. Les besoins humanitaires connaissent également un essor au Kenya, où quelque 2,6 millions de personnes sont gravement menacées par la sous-alimentation, et où la malnutrition est à la hausse des suites de la sécheresse persistante.

Les États-Unis sont l'un des principaux donateurs d'aide humanitaire en Éthiopie et au Kenya et le plus grand donateur humanitaire au monde. Nous encourageons fortement les contributions supplémentaires des gouvernements de l'Éthiopie et du Kenya, ainsi que d'autres donateurs humanitaires, pour répondre aux besoins croissants des personnes touchées par cette sécheresse.


Distribué par APO pour U.S. Embassy Addis Ababa, Ethiopia.
Copyright 2017 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Création de site Web