Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

L'UNICEF lance un appel contre l'exploitation des enfants

A l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l'UNICEF lance un appel pour renforcer la protection des enfants et prévenir leur

A l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l'UNICEF lance un appel pour renforcer la protection des enfants et prévenir leur exploitation. Le travail des enfants est une grave forme de maltraitance à travers laquelle des milliers d'enfants sont exposés à la violence physique et psychologiques et se voient privés du droit à l'éducation, à la santé, à la protection, au loisir. L'article 32 de la Convention internationale des droits de l'enfant (CDE) ratifiée par la Guinée précise que « Les États parties reconnaissent le droit de l'enfant d'être protégé contre l'exploitation économique et de n'être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social. »

Le travail des enfants est une triste réalité en Guinée. Selon une enquête récente (MICS 2016), 37,4 % des enfants âgés de 5 à 17 ans participent à des activités à finalité économique ; 37.2 % sont des filles, soit la presque totalité des cas. Les formes majeures de travail d'enfants en Guinée sont enregistrées dans les secteurs de l'agriculture, du commerce, du travail domestique et des mines. Les pourcentages diffèrent selon le milieu et la localité. Le travail des enfants en milieu urbain représente 23.3 % contre 46.4 % en milieu rural. En Guinée, la région de Faranah enregistre le plus grand nombre d'enfants travailleurs, avec, 63,8 % âgés de 5 à 17 ans impliqués généralement dans les activités agricoles et les mines, contre 16,3 % d'enfants de la même tranche d'âge à Kindia.

La pauvreté des ménages, l'ignorance des parents quant aux droits de leurs enfants, les difficultés d'accès à l'école pour des raisons diverses, sont les causes qui sous-tendent le travail des enfants. Certains facteurs aggravants sont à dénoncer, notamment la complaisance des communautés. A Conakry tout comme à l'intérieur du pays, nombreux sont les enfants cireurs qui parcourent des kilomètres à longueur de journée à la recherche de clients, les enfants marchands et mendiants dans la rue, les enfants employés comme domestiques, …. Tous ces enfants sont exposés à toutes les formes d'abus et de violences et ne reçoivent pas l'alimentation ni les soins qui leur conviennent.

En Guinée, l'UNICEF œuvre, en appui au Gouvernement et en collaboration avec tous les acteurs impliqués dans la Protection des enfants, pour le renforcement d'un environnement protecteur contre la violence, la maltraitance et la discrimination.


Distribué par APO pour United Nations Children's Fund (UNICEF).

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2017 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Web design