Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Centurion Law Group soumet une demande de transparence au ministre espagnol de la Justice sur l'affaire Villajero / Massoko

Le Centurion Law Group (CenturionLG.com) a envoyé une demande officielle à S.E. Juan Carlos Campo, ministre espagnol de la Justice, lui exigeant des

Le Centurion Law Group (CenturionLG.com) a envoyé une demande officielle à S.E. Juan Carlos Campo, ministre espagnol de la Justice, lui exigeant des actions pour protéger les victimes de José Manuel Villarejo et Delfin Mocache Massoko et assurer une transparence totale dans le traitement de cette affaire. Les deux complices sont accusés d'avoir été payés 5 millions d'euros pour espionner, fabriquer et présenter des informations préjudiciables contre des entrepreneurs africains noirs et juifs et des responsables gouvernementaux, portant gravement atteinte à leur réputation et à leur capacité à faire des affaires sur le continent.

Centurion a notamment appelé les autorités espagnoles à divulguer toutes les informations sur cette affaire aux victimes et au public. Les responsables espagnols ont l'obligation de divulguer combien des 5 millions d'euros reçus par M. Villajero ont été versés au blogueur équato-guinéen M. Delfin Mocache Massoko et à ses associés pour fabriquer, extorquer et distribuer de fausses histoires aux médias. La même obligation s'applique lorsqu'il s'agit de divulguer quelles autres entités ont reçu un financement de ces complices pour dénigrer des fonctionnaires, espionner leurs enfants et leurs familles et essayer de diffamer toute personne qui leur est associée.

L'affaire concerne désormais plusieurs avocats d'Afrique, d'Europe et des États-Unis, qui ont tous investi du temps pour garantir un procès équitable et défendre les intérêts et la réputation des victimes. Il appartient désormais au Royaume d'Espagne et à son système judiciaire d'honorer l'état de droit et la transparence en diffusant toutes les informations pertinentes au public. Cette transparence est essentielle et est devenue une exigence clé de toutes les victimes et parties impliquées dans les crimes de MM. Villajero et Mocache Massoko.

«L 'Espagne est très appréciée dans le monde entier pour la force et l'indépendance de son système judiciaire. Une telle affaire est un test de l'état de droit du pays et de sa capacité à faire face à de tels crimes et impunité, impliquant des dizaines de victimes. Au fur et à mesure de l'avancement de l'affaire, la transparence restera la pierre angulaire d'un jugement juste et d'un traitement équitable. Nous devons à toutes les victimes qui ont besoin d'une clôture de partager avec elles toutes les transcriptions et informations relatives à l'affaire », a déclaré Nj Ayuk, PDG du Centurion Law Group.


Distribué par APO Group pour Centurion Law Group.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Boutique pour vente en ligne