Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Sixième consultation régionale sur les catastrophes naturelles en Afrique Centrale tenue à  Yaoundé – Cameroun

« Les défis auxquels fait face notre région ne nous laissent pas de répit.
Une telle rencontre doit souder une coopération régionale et

« Les défis auxquels fait face notre région ne nous laissent pas de répit.
Une telle rencontre doit souder une coopération régionale et transfrontalière plus que jamais
indispensable pour être en mesure d'y faire face », a déclaré Monsieur Kuitsouc Dominique,
Représentant de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC).


Les États de l'Afrique Centrale ont tenu, du 22 au 24 juin à Yaoundé au Cameroun, la sixième
consultation régionale visant à renforcer les capacités de préparation et de réponse aux catastrophes et
urgences des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale
(CEEAC). La Consultation a réuni neuf Etats de l'Afrique Centrale ainsi que des représentants du
Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, du Bureau des Nations Unies pour
la Coordination des Affaires Humanitaire (UNOCHA) et de la Banque Africaine de Développement.

« Le Cameroun a joué un rôle pionnier dans le renforcement de la collaboration sous régionale et nous
sommes très heureux d'accueillir cette sixième consultation. L'inauguration prochaine à Douala du
Centre Hydro-climatique pour l'Afrique Centrale représentera une étape supplémentaire dans ce sens »
s'est réjouie Madame Mariatou Yap, Directeur de la Direction de la Protection Civile du Cameroun.

« A défaut de pouvoir éliminer les risques, il est crucial que nous les prévenions, que nous en atténuions
et réduisions les effets dévastateurs grâce à des stratégies et des actions concrètes de préparations et
que les gouvernements et leurs partenaires planifient une réponse coordonnée en cas de crise » a
déclaré, Madame Najat Rochdi, Coordonnateur Résident et Humanitaire du Système des Nations Unies
au Cameroun.

Au cours de cette consultation de trois jours, les Services de protection civile, les autorités de gestion
des catastrophes et les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont examiné les
principales leçons apprises et actions de suivi du Sommet Humanitaire Mondial d'Istanbul (22 – 24 mai
2016). Ils ont également réfléchi sur divers sujets tels que les principaux risques liés à la saison des
pluies 2016, la création et l'opérationalisation du Centre d'Application et Prévisions Climatologique pour
l'Afrique Centrale, le développement d'un système de formation dans le cadre de la préparation et la
gestion des catastrophes en Afrique Centrale, le renforcement de la coopération civile-militaire dans le
cadre de la réponse aux crises ou la mise en place d'agences uniques de gestion des catastrophes.

Le projet WADPI (Initiative pour la préparation aux catastrophes en Afrique de l'Ouest) a été présenté et
la possibilité de développer une initiative semblable en Afrique Centrale a été discuté. Le Mouvement
International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à également présenté les actions de préparation
mises en oeuvre pour faire face aux épidémies et pandémies dans la région.

La consultation régionale sur la préparation et la gestion des catastrophes est organisée chaque année
depuis 2010 sous l'égide de la CEEAC avec l'appui d'OCHA.



Distribué par APO pour Office for Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Système de gestion des commandes