Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

La MONUSCO condamne l'attaque contre un camp de déplacés à  Luhanga au Nord-Kivu

Un groupe de 50 Mayi-Mayi Mazembe ont lancé ce matin une attaque contre des familles de déplacés hutus hébergées au camp de déplacés de Luhanga au

Un groupe de 50 Mayi-Mayi Mazembe ont lancé ce matin une attaque contre des familles de déplacés hutus hébergées au camp de déplacés de Luhanga au Nord Kivu, tuant plus d'une vingtaine d'individus et en blessant autant.Sitôt alerté par les coups de feu, un détachement de la force de la MONUSCO se trouvant dans les environs de la localité de Luhanga se déploya rapidement sur les lieux et affronta les Mayi-Mayi, repoussant ainsi leur attaque. Un des assaillants y trouva la mort. Les casques bleus ont porté assistance aux blessés (15) et procédé à leur évacuation médicale vers des structures sanitaires à Goma. La MONUSCO a renforcé sa présence dans la zone et déployé une mission d'enquête, en étroite collaboration avec le détachement des FARDC stationné à Luhanga. La mission apportera tout son soutien aux autorités locales pour une visite de terrain prévue demain.La MONUSCO condamne fermement cette attaque contre des civils et exprime sa compassion et ses profondes condoléances aux familles des disparus. Elle reste déterminée à remplir son mandat de protection des civils.
Distribué par APO pour Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Design de site Web