Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Institut national de statistique de Guinée équatoriale (L'INEGE) publie un rapport sur l'évolution de l'inflation au quatrième trimestre et au cours de l'année 2018

Le 25 janvier, le directeur général de l'Institut national des statistiques, Ricardo Nsue Ndemesogo, a présidé la présentation de ce travail au siège

Le 25 janvier, le directeur général de l'Institut national des statistiques, Ricardo Nsue Ndemesogo, a présidé la présentation de ce travail au siège de cette institution, en présence de tous les fonctionnaires, et a signalé que le taux moyen mensuel d'inflation s'élève à 1,1 % au quatrième trimestre de l'année 2018.

Ce chiffre est 1,1% supérieur à celui enregistré en 2017 lors de la même période. Cela est dû notamment à la contribution positive des groupes de produits alimentaires et des boissons non alcooliques (0,4%) ; du transport (0,2%) ; des meubles, des équipements ménagers et d'entretien courant du foyer ; de la santé ; de l'éducation et des restaurants et des hôtels avec une augmentation de 0,1%.

Par ailleurs, l'inflation lors du quatrième trimestre a été atténuée grâce au groupe de produits tels que le logement, l'eau, l'électricité, le gaz et d'autres consommables, avec une inflation de -0,2%. La variation moyenne mensuelle de l'indice général est de -0,4%. Les villes qui ont une plus grande inflation lors de la période en question sont les suivantes : Ebebiyin, avec une inflation de 3,5% lors du quatrième trimestre, une évolution due à l'augmentation des prix des produits alimentaires et des boissons non alcooliques (3,8%) ; Malabo, Mongomo et Evinayong, avec 1,7%, 2,4% et 0,9% respectivement.

Dans son rapport, il a également exprimé que lors du quatrième trimestre la ville de Bata a enregistré un taux moyen d'inflation négatif de -0,2%. Le taux mensuel par ville en octobre dernier était comme suit : Malabo, 1,6 ; Bata, 0,5 ; Ebebiyin, 3,3 ; Evinayong,0,9 ; et Mongomo, 1,1. En novembre : Malabo, 1,7 ; Bata, 0,5 ; Ebebiyin, 3,3 ; Evinayong, 0,9 ; et Mongomo, 1,7. En décembre : Malabo, 1,8 ; Bata, 0,1 ; Ebebiyin, 3,6 ; Evinayong, 1,2 ; et Mongomo, 1,7.

Il a également signalé que l'évolution du taux d'inflation de l'année 2018 s'élève à 1,3% : Cette année se termine par un taux moyen d'inflation de 1,3% par rapport à l'année précédente. Cette évolution s'explique notamment par l'augmentation moyenne des prix des groupes de produits suivants : produits alimentaires et boissons non alcooliques, avec une augmentation de 0,5% influencée par les produits tels que la viande de dinde congelée, avec une augmentation de 2,6% ; l'oignon, 14,1% ; et le potiron, 8%.

Le rapport conclut par l'inflation annuelle, atténuée par le logement, l'eau, le gaz et autres consommables, avec une chute de 0,2%. Par rapport au taux d'inflation annuel par ville, la ville d'Ebebiyin a enregistré un taux moyen annuel de 3,6%. En deuxième position, on trouve la ville de Malabo, avec un taux moyen de 1,8 ; en troisième et quatrième positions, on trouve les villes de Mongomo (1,7%) et d'Evinayong (1,2%). Enfin, la ville de Bata a enregistré un taux d'inflation de 0,1%.


Distribué par APO Group pour Government of the Republic of South Sudan, Government of the Republic of Equatorial Guinea.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2019 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Boutique pour vente en ligne