Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

La bonne gouvernance au cÅ“ur d'une formation des organisations de la société civile de trois cercles de la région de Kidal

Une formation sur la gouvernance locale a eu lieu du 13 au 15 juin 2023 à Kidal. Destinée aux membres des organisations dela société civile et des

Une formation sur la gouvernance locale a eu lieu du 13 au 15 juin 2023 à Kidal. Destinée aux membres des organisations dela société civile et des autorités administratives et coutumières des cercles de Tin-Essako, Abeibara et Achibagho, elle a été organisée par l'ONG Solidarité pour le Sahel (SOLISA) avec le soutien de la MINUSMA.

Durant trois jours, les participants sont revenus sur leurs rôles et responsabilités dans la gestion des affaires locales, le contrôle citoyen de l'action publique, les techniques de plaidoyer ainsi que la prévention et la gestion des conflits.

Pour Inalher Ould SOUEILIM, facilitateur et formateur de l'ONG SOLISA, cet atelier avait pour objectif de faire comprendre aux participants ce qu'est la société civile et quelles sont ses missions et responsabilités. Objectifs atteints selon Ould SOUEILIM: «les représentants des organisations de la société civile et autorités locales repartent avec des connaissances qui leur permettrons de mieux gérer leurs structures respectives et d'en créer d'autres dans les communes ou elles n'existaient pas». Pour le sous-préfet de la commune rurale de Tin-Essako, Alassane SIDIBÉ, «avec les modules dispensés aux participants, les acteurs de la société civile des communes concernées vont s'organiser de manière structurée, tout en appliquant les textes et les lois en vigueur au Mali ».

Pour les autorités des différentes communes qui ont pris part à la formation, celle-ci a permis de faire la distinction entre les rôles et responsabilités des autorités administratives et celles des organisations de la société civile. «Toutes choses qui vont faciliter les interactions entres les autorités communales, administratives et les organisations de la société civile dans la gestion des affaires publiques dans nos circonscriptions respectives», a déclaré Zennanie ZENIDINE, secrétaire-général de la commune de Boghassa dans le cercle d'Abeibara.

Les participants ont proposé l'organisation périodique de sessions de renforcement des capacités des organisations de la société civile afin de faciliter leur participation aux instances de prise de décision de l'Accord de paix. Ils ont encouragé les partenaires internationaux, tels que les agences des Nations unies et les ONG à s'investir davantage dans la région.


Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Vente de billets en ligne