Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

UNOWAS condamne l'attaque mortelle survenue hier contre une équipe technique de surveillance des Nations Unies

Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS),

Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, condamne fermement l'attaque mortelle qui s'est produite hier contre une équipe de surveillance technique des Nations Unies qui menait, dans le cadre du mandat de la Commission Mixte Cameroun-Nigéria (CMCN), une mission le long de la frontière du Nigeria et du Cameroun, à proximité de Hosere Jongbi, près de Kontcha, Cameroun.

Selon des rapports préliminaires, un groupe armé inconnu a attaqué mardi 31 janvier 2017 vers 14 heures, l'équipe de l'ONU, a tué cinq personnes et a blessé plusieurs autres. Les victimes étaient un entrepreneur indépendant sous contrat avec l'ONU, trois ressortissants nigérians et un ressortissant camerounais.

Mohamed Ibn Chambas présente ses sincères condoléances aux familles des personnes décédées et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées. Il appelle les autorités du Cameroun et du Nigéria à prendre rapidement des mesures pour traduire en justice les auteurs de ces attentats.

Mohamed Ibn Chambas réaffirme le rôle essentiel de la CMCN dans l'accomplissement de la démarcation de la frontière, conformément à l'arrêt de la Cour Internationale de Justice (CIJ), et à sa contribution à la stabilité et à la sécurité dans la région.


Distribué par APO pour United Nations Office for West Africa and the Sahel (UNOWAS).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Application Web