Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur les incidents survenus à  Kidal, au nord du Mali

Le Secrétaire général condamne fermement les violentes manifestations qui ont eu lieu ce lundi 18 avril à Kidal, au nord du Mali, et regrette la

Le Secrétaire général condamne fermement les violentes manifestations qui ont eu lieu ce lundi 18 avril à Kidal, au nord du Mali, et regrette la perte de vies humaines et les blessures subies. D'après les informations préliminaires, deux manifestants sont morts et d'autres ont été blessés.


Le Secrétaire général regrette aussi les dommages matériels inacceptables causés à l'aérodrome de Kidal, ressource cruciale pour la prestation de services et l'appui à la population de la région, y compris pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le Secrétaire général présenteses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées. Ils'engage à établir les faits relatifs aux morts et aux blessés.

Le Secrétaire général lance un appel urgent aux parties concernées et aux responsables locaux de Kidal, y compris les représentants de la Coordination des mouvements de l'Azawad, à coopérer pour apaiser les tensions et à faire preuve de retenue pour permettre une prompte enquête sur ces faits. Un retour au calme et à l'ordre dans la région faciliterait aussi le rétablissement du fonctionnement de l'aérodrome de Kidal et la promotion des efforts communs en appui à l'accord de paix.

Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à soutenir la stabilisation du Mali et la mise en œuvre de l'accord de paix.


Distribué par APO (African Press Organization) pour United Nations - Office of the Spokesperson for the Secretary-General.
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Catalogue de produits en ligne