Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Une chirurgie plus sûre d'ici 2030 : des experts médicaux et des ministres de la Santé se réunissent à  l'occasion d'un symposium historique au Sénégal

À l'issue d'un Symposium International de trois jours réunissant des experts médicaux de 29 pays africains, des ministres de la Santé sont venus de

À l'issue d'un Symposium International de trois jours réunissant des experts médicaux de 29 pays africains, des ministres de la Santé sont venus de toute l'Afrique pour travailler à l'élargissement de l'accès aux soins chirurgicaux en Afrique d'ici 2030 et marquer ainsi un moment historique.

M. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre sénégalais de la Santé, a ouvert officiellement la réunion des ministres africains de la Santé, en déclarant que ce Symposium inaugurait une nouvelle ère en matière de soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques fiables en Afrique. Il a remercié l'organisation Mercy Ships d'avoir lancé cette initiative visant à renforcer la chirurgie.

Le Symposium, qui s'est tenu sous le patronage de S.E.M. Macky Sall, président de la République du Sénégal et président en exercice de l'Union Africaine, a été présidé par M.AbdoulayeDioufSarr. Cet événement sans précédent a été organisé en collaboration avec Mercy Ships, le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, le CCAO (Collège des Chirurgiens d'Afrique de l'Ouest), Smile Train et d'autres partenaires.

«Nous remercions M. Abdoulaye Diouf Sarr pour son soutien, aujourd'hui, dans cette réunion des ministres africains de la Santé. L'organisation Mercy Ships est reconnaissante d'avoir développé un partenaire aussi solide dans le cadre de ses efforts d'amélioration des systèmes de traitements chirurgicaux en Afrique. L'engagement auquel nous assistons au travers du Symposium nous montre qu'il est temps passer notre collaboration à la vitesse supérieure pour renforcer les systèmes de soins chirurgicaux sur le continent», déclare DrPierre M'Pele, directeur du bureau africain de Mercy Ships.

Le Symposium a offert une occasion unique de consolider un engagement politique en faveur de l'accès aux soins de santé pour les générations futures.

Pour la première fois en Afrique, une évaluation de base a été lancée auprès des nations avant le Symposium et évaluée par un comité scientifique. Cette étude, qui portait sur des données concernant les facteurs liés à la logistique, à l'accès, aux ressources humaines et au fonctionnement des systèmes de soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques, a été complétée par 28 des 47pays de la région de l'Afrique subsaharienne de l'OMS. Elle offre une vision inédite du panorama des systèmes de santé du continent africain en matière de chirurgie du point de vue des hôpitaux de district.

«Grâce au Symposium, nous apprenons ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné dans les pays en vue de la mise en œuvre de notre propre plan [de renforcement de la chirurgie]. Pour nous, la présence des ministres de la Santé de la région est le symbole d'une communauté forte tournée vers des soins de santé performants », déclare Mme Yolanda Awel Deng Juach, ministre de la Santé du Soudan du Sud.

Le rapport préliminaire remis par les membres du comité scientifique a conduit à l'élaboration d'une feuille de route 2022-2030 sur l'amélioration de l'investissement dans le renforcement des soins chirurgicaux, obstétricaux, anesthésiques et infirmiers en Afrique. Les ministres de la Santé ont discuté et approuvé un projet de Déclaration de Dakar à adopter par les chefs d'État africains.

«Je suis ravie du fait que nous ayons pu soutenir ces efforts de collecte de données, et remercie les équipes de nos pays pour leur contribution à cette étude de référence innovante sur les soins et services chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques offerts dans les hôpitaux. C'est une première dans la région africaine et l'OMS en exploitera les résultats afin de compléter l'analyse de la situation en matière de services cliniques et hospitaliers, ainsi que pour finaliser la stratégie régionale de renforcement des services hospitaliers et cliniques en Afrique, qui est toujours en cours d'élaboration», déclare Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

À la fin du mois de mai, à l'occasion de la Célébration de l'Afrique, le Global Mercy®™, le tout nouveau navire-hôpital de l'ONG Mercy Ships, entrera dans le port de Dakar afin d'être mis en service pour servir les populations africaines.

Dans le cadre de ces événements, S.E.M. Macky Sall, président de la République du Sénégal présidera une «conversation présidentielle» au cours de laquelle les chefs d'État des pays africains devraient approuver et signer la Déclarationde Dakar, engageant ainsi le continent dans la voie d'un renforcement essentiel de la chirurgie et préparer l'avenir de la santé des générations futures.


Distribué par APO Group pour Mercy Ships.

Informations complémentaires:
Chaque année, 16,9 millions de personnes dans le monde meurent faute d'accès à un traitement chirurgical, et 93% de la population d'Afrique subsaharienne n'y a toujours pas accès. À elle seule, l'Afrique supporte 25% de la charge mondiale de morbidité et enregistre un sur trois des cas cliniques mondiaux nécessitant des soins d'urgence et des services chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques essentiels. Le continent abrite 17% de la population mondiale, mais ne compte que 2% des médecins du monde et seulement 0,7spécialiste en chirurgie pour 100 000personnes.

L'Afrique a enregistré des progrès dans le domaine de la santé, notamment une baisse de 37% du taux de mortalité entre 2000 et 2015. Toutefois, selon d'autres indicateurs, la performance globale de l'Afrique reste à la traîne. Les efforts évoqués ci-dessus contribueront à faire progresser le continent vers l'Objectif de développement durable n°3: «Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge(https://bit.ly/3FDwV6U).

Pour toute demande d'informations, contacter:
Sénégal
Ngoné Ngom
Coordinatrice Communication
Ministère de la Santé et de l'Action sociale du Sénégal
Tél.: +221 775576284
E-mail: ngomngone77@gmail.com

Afrique
Yasmina Bileoma
Directrice des comptes – APO Group
Tél.: +221 76175922
E-mail: yasmina.bileoma@apo-opa.com
Site Web: https://APO-opa.com

International
Diane Rickard
Directrice des relations avec les médias internationaux - Mercy Ships
E-mail: International.media@mercyships.org
Site Web: https://MercyShips.africa/press/

À propos de Mercy Ships :
Mercy Ships déploie ses navires-hôpitaux pour proposer des interventions chirurgicales gratuites de première qualité aux plus démunis. L'ONG internationale soutient également le système de santé des pays hôtes par la formation des professionnels de la santé et la rénovation d'infrastructures. Fondé en Suisse en 1978 par Don et Deyon Stephens, Mercy Ships est intervenu dans 55 pays, a fourni des prestations d'une valeur de US$ 1,7 milliard, et impacté la vie de 2,8 millions de personnes. A bord, chaque année, une moyenne de 1200 volontaires issus de 60 pays contribuent à l'œuvre de Mercy Ships. Des professionnels tels que chirurgiens, dentistes, personnel infirmier, formateurs dans le domaine de la santé, cuisiniers, équipage maritime, ingénieurs et agriculteurs dédient leur temps et leurs compétences à cette cause. Avec des bureaux dans 16 pays et un bureau en Afrique, Mercy Ships se met au service des nations en restaurant santé et dignité.

Pour de plus de renseignements, veuillez visiter www.MercyShips.africa

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2022 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Vente de billets en ligne