Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Restitution de l'étude sur les besoins de sécurité humaine à  Madagascar

Dans le cadre du projet d'Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité à Madagascar (ARSSAM) financé par le Fonds des Nations Unies pour la

Dans le cadre du projet d'Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité à Madagascar (ARSSAM) financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF), une étude sur les besoins de sécurité humaine à Madagascar vient d'être menée. L'atelier technique de restitution et de validation de l'étude s'est tenu aujourd'hui à l'Hôtel Ibis Ankorondrano, en présence de divers représentants des Forces de Défense et de Sécurité, de différents ministères et institutions de l'Etat, du Parlement, des partenaires techniques et financiers, de la société civile et de plusieurs organes indépendants de surveillance de la gouvernance. Les consultants chargés de mener l'étude ont présenté les résultats et constats préliminaires de l'étude aux participants, et ont collecté leurs commentaires et suggestions en vue de la finalisation et validation du rapport.

Basée sur les conclusions et recommandations déjà élaborées lors des consultations et études antérieures et notamment celles menées par le Comité Technique d'Organisation du séminaire national sur la RSS (CTO-RSS) au niveau régional et national en 2015, l'étude a été complétée par une récolte d'informations supplémentaire lors de consultations au niveau central et en province sur les besoins de sécurité humaine au cours des dernières semaines.

Cette activité s'inscrit dans l'appui du projet ARSSAM aux autorités nationales pour l'élaboration d'une vision nationale de la sécurité répondant aux défis sécuritaires sur le territoire malgache, qui par la suite permettra une planification et formulation stratégique pour chaque Force de Défense et de Sécurité.

Information sur le projet:

Madagascar a obtenu un financement du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF) dans lequel s'inscrit le projet Appui à la RSS à Madagascar (ARSSAM) pour une durée de 2 ans (septembre 2016 à décembre 2018). Ce projet, élaboré de façon participative avec les autorités nationales, vise à appuyer le processus RSS à Madagascar, notamment l'élaboration d'une vision nationale de sécurité, le renforcement des compétences et capacités des forces de défense et de sécurité (FDS), la consolidation des mécanismes de contrôle et la promotion de la confiance entre FDS et la population. Le projet est mise en œuvre par cinq agences des Nations Unies (PNUD, OIM, HCDH, UNICEF et UNFPA) en appui aux autorités nationales.


Distribué par APO pour United Nations Development Programme (UNDP).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Système de gestion des commandes