Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Appui à  la Cohésion sociale et lutte contre l'extrémisme violent : L'étude du rapport de démarrage lancée à  Parakou

Les différentes parties prenantes au Projet d'appui au renforcement de la cohésion sociale, à la prévention de l'extrémisme violent et à la lutte

Les différentes parties prenantes au Projet d'appui au renforcement de la cohésion sociale, à la prévention de l'extrémisme violent et à la lutte contre les conflits liés à la transhumance sont en conclave, du 04 au 05 Juillet 2023 à l'hôtel Kobourou City de Parakou. Il s'agit d'un atelier d'étude, amendement et validation du rapport de démarrage dudit projet. La cérémonie officielle d'ouverture de l'atelier a été présidée par Monsieur Abasse LOLOSSOUMARE, Directeur de Cabinet du Ministre de l'intérieur et de la sécurité publique, assisté de Mohamed ABCHIR, Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Bénin.

Annoncée depuis le 17 février 2023 par le Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, l'étude de démarrage du projet est à sa phase cruciale d'amendement et de validation. Ce qui réjouit Mohamed ABCHIR, Représentant résident du PNUD au Bénin. « Je suis d'autant plus heureux que cette étude de démarrage permet de renseigner le cadre de résultats avec des données fiables, récentes et désagrégées à même de permettre à la fin de la mise en œuvre du projet, de mieux mesurer sa contribution aux efforts du gouvernement, en termes de cohésion sociale, de prévention de l'extrémisme violent et de gestion des conflits liés à la transhumance », a-t-il déclaré aux Préfets de départements et aux Maires des communes présents à la cérémonie d'ouverture. Il ajoute que la prévention des conflits est une priorité rentable, car elle permet de sauver des vies, de préserver les acquis du développement, de transformer structurellement les économies et de construire de meilleures perspectives de développement.

Pour Monsieur Abasse OLOSOOUMARE, représentant le Ministre Alassane SEIDOU, cette étude de démarrage couvre toutes les communes cibles sur les dynamiques de conflits et les mobiles de l'extrémisme violent. Il a exhorté les participants à l'atelier à procéder à une étude minutieuse et à l'amendement du rapport de démarrage. Ils devront aussi procéder à l'intégration des données manquantes, améliorer si nécessaire les propositions ou recommandations et enfin proposer les prochaines étapes.


Distribué par APO Group pour Gouvernement de la République du Bénin.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Catalogue de produits en ligne