Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Économies d'Afrique de l'Ouest : meilleurs indices risque-rendement pour les investisseurs

Une plus grande stabilité politique, des denrées de première nécessité à un prix plus raisonnable et des réformes économiques efficaces dans le

Une plus grande stabilité politique, des denrées de première nécessité à un prix plus raisonnable et des réformes économiques efficaces dans le secteur public se traduisent par de meilleurs indices risque-rendement dans plusieurs économies d'Afrique de l'Ouest, selon le rapport 2018 Africa Risk-Reward Index, établi par Control Risks (www.ControlRisks.com)et Oxford Economics. Des pays de l'Afrique de l'Ouest, c'est le Ghana qui affiche les meilleurs indices risque-rendement à l'échelle de l'Afrique, juste après le Zimbabwe et l'Égypte. Toutefois, le Nigeria et le Sénégal bénéficient d'un score grandement amélioré.

Tom Griffin, principal partenaire de Control Risks pour l'Afrique de l'Ouest, déclare:

«En2017, de nombreux gouvernements d'Afrique de l'Ouest se sont engagés sur une voie courageuse visant à mettre en œuvre les réformes adéquates afin de favoriser la croissance économique et d'améliorer la confiance des investisseurs.
Depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement en janvier2017, le Ghana a poursuivi son programme de réformes macroéconomiques visant à réduire le déficit et la dette extérieure. Dans l'année qui vient de s'écouler, ces mesures ont eu un impact particulièrement positif dans des domaines tels que le crédit et le risque de change. Parallèlement, afin d'encourager les investisseurs, le Ghana s'est employé à améliorer l'environnement économique en réduisant la bureaucratie et les taxes, en plus d'établir des plans pour encourager l'investissement dans les secteurs du pétrole et du gaz, ainsi que de la fabrication.

Au Nigeria, le plan de redressement et de croissance économique (Economic Recovery and Growth Plan, ERGP), récemment déployé, a commencé à porter ses fruits, aidant le pays à relever quelques défis économiques, dont la corruption et le manque d'infrastructures. Ce plan a aussi pour but de supprimer certains goulets d'étranglement afin de faciliter les initiatives commerciales, et gagner en même temps la confiance des investisseurs.

Ces trois dernières années, le Sénégal, avec son Plan Sénégal Émergent (PSE), est déjà parvenu à stabiliser sa croissance, qui a approché les 6,4% en 2017. La réduction de son indice de risque compte parmi les changements les plus positifs relevés dans le rapport 2018 Africa Risk-Reward Index. Elle peut s'expliquer par les réformes structurelles menées pour améliorer le contexte économique, le renforcement des bases macroéconomiques renforcées et le contrôle de la politique de gestion de la dette.»

Autres conclusions du rapport:

En Angola, le changement de gouvernement n'a pas encore eu d'effet sur l'indice de rendement, toutefois son indice de risque a baissé: le nouveau président de l'Angola, João Lourenço, a fait preuve d'une rapidité et d'un esprit de décision remarquables pour consolider son autorité. Les efforts qu'il a entrepris pour démanteler les réseaux de son prédécesseur ont ouvert de nouvelles opportunités d'investissements étrangers dans des secteurs jusque-là dominés par des entreprises dont les intérêts étaient liés au président précédent et à sa famille. Rassurés par un meilleur environnement réglementaire, les investisseurs n'hésitent plus à se tourner vers certains secteurs, principalement le pétrole, le gaz, les mines de diamant ou encore les télécommunications.
Indice de rendement: 3,65 / indice de risque: 6.55 Afrique du Sud– Indice de rendement légèrement amélioré et indice de risque réduit étant donné la meilleure conjoncture politique: la confiance des investisseurs est revenue depuis que CyrilRamaphosa est devenu président, en février2018. Les politiques mises en œuvre– que ce soit pour consolider les dépenses budgétaires ou lutter contre la corruption dans les institutions ou les entreprises publiques– encouragent les investissements en Afrique du Sud. Mais les réseaux de patronage bien implantés et la pression électorale précédant les élections générales de2019 ne permettront qu'un redressement timide de l'Afrique du Sud. Indice de rendement: 4,78 / indice de risque: 4.74 Kenya– L'indice de rendement du Kenya reste l'un des plus élevés de l'Afrique subsaharienne, mais la dette externe du gouvernement soulève des inquiétudes: gagnant des élections de2017, le principal parti du Kenya, le «Jubilee Party of Kenya», poursuit ses politiques pro-économiques. Toutefois, la dette externe du gouvernement suscite bien des inquiétudes. Une nouvelle euro-obligation de 2milliards de dollars a été émise en février, alors que le règlement d'une euro-obligation précédente n'est pas encore complètement soldé. Qui plus est, l'amélioration des relations entre le gouvernement et l'opposition est essentielle pour éviter que des tensions politiques ne viennent pénaliser la croissance économique; par ailleurs, une politique budgétaire et macro-économique prudente s'avère indispensable si ce pays veut continuer à s'assurer de meilleures perspectives économiques. Indice de rendement: 6,36 / indice de risque: 5.51 Côte d'Ivoire– Avec des prévisions de croissance du PIB réel de 7% en2018, le pays poursuit son impressionnant redressement économique; mais là encore, des défis importants restent à relever: après les réformes de l'environnement commercial qu'elle a entreprises et ses efforts pour ramener les investisseurs étrangers dans le pays après la crise de 2010-2011, la Côte d'Ivoire peut se targuer d'avoir atteint des taux de croissance parmi les plus élevés au monde ces dernières années. Les secteurs de la construction, des télécommunications, de la banque et du commerce de détail ont, pour leur part, enregistré une croissance spectaculaire. Mais il existe encore des obstacles importants à un redressement complet. Citons, entre autres, les tensions politiques, la corruption, le mécontentement lié au domaine socio-économique, les faiblesses en matière de réforme de la sécurité, sans parler des élections prévues en2020 qui suscitent de plus en plus de querelles politiques.
Indice de rendement: 6,51 / indice de risque: 6.24. Sénégal– La hausse des investissements associée à un indice de risque réduit laissent présager une croissance continue: suite à la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent,, ces trois dernières années, le pays a enregistré une amélioration continue de son taux de croissance qui a approché les 6,4% en2017. Avec des exportations en constante augmentation, une économie plus diversifiée et l'intérêt accru que suscite le pays de la part d'importants investisseurs internationaux (suite à la découverte de gisements offshore prometteurs de pétrole et de gaz), le Sénégal est devenu l'un des modèles de l'Afrique subsaharienne. La baisse de son indice de risque constitue l'un des changements les plus positifs du rapport 2018 Africa Risk-Reward Index. Indice de rendement: 5,76 / indice de risque: 4.56 Maroc– Les réformes économiques du Maroc améliorent sa résilience et favorisent ses exportations, devenues plus compétitives. Toutefois, l'insatisfaction sociale est un problème persistant: avec un indice de risque parmi les plus bas du rapport 2018 Africa Risk-Reward Index, et un indice de rendement relativement stable, les réformes économiques du Maroc s'avèrent être un succès. La croissance à moyen terme sera confortée par un ensemble de réformes visant à faciliter l'investissement étranger, à accéder au crédit, à améliorer la qualité de l'éducation et à fournir un environnement économique plus favorable, autant de domaines qui constituent encore les principales entraves à la compétitivité et à l'épanouissement économique du pays. Mais c'est sans compter les revendications socio-économiques qui agitent le Maroc en raison des conditions de vie précaires qui subsistent à l'intérieur du pays. Indice de rendement: 5,77 / indice de risque: 4.10
Distribué par APO Group pour Control Risks Group Holdings Ltd.

Pour plus d'informations ou pour planifier un entretien avec nos experts, veuillez contacter :
Friederike Lyon
Directrice des programmes marketing au niveau mondial
Friederike.Lyon@Controlrisks.com
+49 173 619 54 66


À propos de Control Risks
Control Risks (www.ControlRisks.com) est un cabinet de conseil spécialisé dans la gestion globale du risque, qui contribue à la création d'organisations sûres, respectueuses des règles et résilientes. Comme nous pensons que la réussite ne va pas sans une certaine prise de risque, nous fournissons les connaissances et les informations nécessaires dont vous avez besoin pour tirer parti des opportunités qui s'offrent à vous et pour développer votre entreprise. Nous nous assurons également que vous êtes à même de résoudre les crises et les problèmes auxquels vous devez faire face. Que vous vous trouviez dans votre salle de réunion ou dans un endroit reculé, nous avons développé une capacité sans précédent qui nous permet de remettre de l'ordre là où il y a le chaos et de vous redonner confiance dans les situations les plus anxiogènes.

À propos d'Oxford Economics
Oxford Economics (www.OxfordEconomics.com) est l'un des leaders mondiaux en matière de prévisions internationales et d'analyse de données quantitatives. Nous avons pour mission de conseiller les décisionnaires de l'entreprise, du monde de la finance ou des institutions gouvernementales, ou encore les guides d'opinion. Notre base de clients s'étend dans le monde entier. Elle comprend des entreprises internationales, notamment des multinationales et des institutions financières de renom, des institutions gouvernementales et des associations professionnelles, de grandes universités, des sociétés de conseil et des groupes de réflexion. Oxford Economics emploie une équipe de plus de 200 économistes et économétriciens professionnels basés dans 20 bureaux à travers le monde, qui ont pour tâche d'aider nos clients à quantifier les impacts et à analyser les changements auxquels ils sont soumis dans leur environnement macro-économique afin de pouvoir en évaluer l'effet sur leur entreprise ou leur organisation.

À propos de Control Risks et d'Oxford Economics
Control Risks et Oxford Economics se sont associés afin de pouvoir fournir un service innovant portant sur la prévision des risques politiques et économiques, et fournir ainsi une vue holistique du risque, dans un monde complexe et globalisé, en évolution rapide. Control Risks et Oxford Economics associent un haut niveau d'expertise opérationnelle, géopolitique et en matière de sécurité, à des prévisions et des modèles économiques rigoureux portant sur 200 pays et 100 secteurs. Ensemble, nous sommes à même de proposer une gamme complète de conseils, permettant ainsi à votre organisation de tracer sa voie dans le monde des risques politiques et économiques. En couvrant tous les aspects d'un parcours d'investissement, sans omettre le risque encouru en termes de sécurité et d'intégrité, notre service de conseil en commun prend en compte aussi bien les scénarios économiques que géopolitiques, ce qui nous permet de fournir à nos clients des informations inédites et de leur montrer la voie.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Catalogue de produits en ligne