Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

L'UE, les Etats-Unis et l'ONU appellent la communauté internationale à  intensifier la réponse humanitaire dans le bassin du lac Tchad

A la fin d'une visite dans les pays du bassin du lac Tchad (Cameroun, Tchad et Niger), la Sous-Secrétaire d'Etat pour la population, les réfugiés et

A la fin d'une visite dans les pays du bassin du lac Tchad (Cameroun, Tchad et Niger), la Sous-Secrétaire d'Etat pour la population, les réfugiés et la migration du Département d'Etat américain, Mme. Anne C. Richard, et le Commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, M. Christos Stylianides, ainsi que le Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, M. Toby Lanzer, appellent la communité internationale des bailleurs de fonds à accroître leur soutien financier aux populations affectées par la violence.

[Citation suggérée de Mme. Richard : « Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par les conditions auxquelles sont confrontées les populations déplacées et réfugiées, à cause de la violence persistante dans le bassin du Lac Tchad, que ce soit ici au Tchad, au Cameroun, ou dans les pays voisins, au Niger et au Nigeria », a affirmé la Sous-Secrétaire d'Etat Richard. « Les Etats-Unis reconnaissent les efforts d'assistance d'urgence entrepris par les gouvernements de la région, où 2,7 millions de personnes ont été contraintes d'abandonner leurs villages, et sont heureux d'accroître leur soutien aux agences des Nations Unies et aux ONG de $112 millions. »

« Nous sommes très préoccupés par la grave crise humanitaire dans le bassin du lac Tchad. L'Union européenne réaffirme sa solidarité avec les populations affectées par cette crise régionale. Elles ont notre soutien total. Nous continuerons à fournir une assistance là où elle est nécessaire », a déclaré le Commissaire Stylianides. « Aujourd'hui, alors que nous réaffirmons notre engagement dans cette région, j'annonce que l'Union européenne a décidé d'allouer 58 millions d'euros en 2016 afin de soutenir les populations les plus vulnérables. Avec cette assistance, nous aiderons à fournir des vivres, des abris, de l'eau potable, et des soins de santé, ainsi qu'à protéger les populations affectées par les conflits. L'objectif est également de préparer les populations à mieux résister aux chocs, en renforçant leur résilience. Ce financement fait partie de l'action humanitaire globale de l'Union européenne dans la région du Sahel, qui dépasse 200 millions d'euros cette année. »

« Je suis très reconnaissant pour les financements reçus des Etats Unis et de l'Union européenne. Grâce à cela et au soutien du Fonds central d'intervention d'urgence, qui a fourni plus de 102 millions de dollars pour l'aide humanitaire dans le bassin du lac Tchad, les agences des Nations Unies et leurs partenaires peuvent intensifier leur travail auprès des victimes de la crise, y compris les personnes déplacées et les communautés d'accueil, en ligne avec notre plan de réponse de 90 jours que nous avons finalisé au début du mois de juillet », a souligné le Sous-Secrétaire Général Lanzer. « J'espère vivement que d'autres membres de la communauté internationale des bailleurs de fonds suivront l'exemple des Etats-Unis et de l'Union européenne et soutiendront notre réponse afin d'éviter une crise plus profonde, plus large, et plus coûteuse dans les mois à venir », a-t-il ajouté.

La région du Sahel continue d'être affectée par l'extrême pauvreté, l'insécurité alimentaire chronique et la dénutrition, le changement climatique et l'extrêmisme de plus en plus violent. Dans le bassin du lac Tchad plus particulièrement, où vivent 20 millions de personnes, 5,2 millions sont en situation d'insécurité alimentaire sévère et ont besoin d'assistance alimentaire d'urgence, et 2,7 millions ont été forcées de quitter leurs villages. Les communautés accueillant ces déplacés doivent partager leurs ressources déjà très limitées. De plus, la population locale est confrontée à une augmentation importante du prix des denrées. Les priorités de la réponse humanitaire sont : l'assistance alimentaire ; les abris ; les soins de santé ; la nutritrion ; la protection ; l'eau l'hygiène et l'assainissement (EHA) ; et l'éducation d'urgence.


Distribué par APO pour Office for Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Panier d'achats