Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Faire progresser la résilience climatique en Afrique : 47 millions de dollars de nouvelles prises de participation pour l'AfricaGoGreen Fund

L'AfricaGoGreen Fund (AGGF) a fait la une, ce 17 février 2023, avec l'annonce du succès de sa deuxième levée de fonds, qui a permis de récolter

L'AfricaGoGreen Fund (AGGF) a fait la une, ce 17 février 2023, avec l'annonce du succès de sa deuxième levée de fonds, qui a permis de récolter 47millions de dollars d'investissements combinés auprès des plus grandes organisations financières, à l'instar de la Société financière internationale (SFI) (https://apo-opa.info/3S5YXOy), de la Banque africaine de développement (BAD) (www.AfDB.org/fr), du Fonds nordique pour le développement (NDF) (https://apo-opa.info/3EfsgZm) et du Fonds pour l'énergie durable en Afrique (SEFA) (https://apo-opa.info/3IbXDVM), notamment.

Ces fonds vont permettre à l'AGGF d'étendre ses financements en faveur de projets respectueux du climat en Afrique, comme l'achat d'appareils électroménagers et d'équipements industriels à haut rendement, la modernisation de bâtiments existants et la construction de nouveaux bâtiments verts, l'installation de panneaux solaires sur les toits et de batteries de stockage pour les consommateurs résidentiels, commerciaux et industriels.

La SFI a fourni 17millions de dollars en capitaux propres, qui englobent un financement provenant du Mécanisme de financement mixte du guichet du secteur privé IDA20. Outre ses fonds propres, la SFI a engagé 30millions de dollars sous forme de dette, fournissant à l'AGGF des capitaux à long terme pour compléter la deuxième levée de fonds.

La Banque africaine de développement, le Fonds nordique pour le développement et le Fonds pour l'énergie durable en Afrique ont, chacun, investi 10millions de dollars en capitaux propres. Une dette supplémentaire de 10millions de dollars de Calvert Impact Capital a été clôturée en décembre 2022.

Lancé par la KfW au nom du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) au début de l'année2021 et géré par LHGP Asset Management, l'AGGF est le premier fonds de dette structuré en Afrique qui soit axé sur les solutions d'efficacité énergétique. Le fonds entend atteindre 230 à 250millions de dollars à la clôture finale. Avec l'actuelle levée de fonds, le total des financements s'élève à 138millions de dollars, preuve que le fonds AGGF est en train de gagner du terrain pour atteindre sa pleine envergure.

L'AGGF s'accompagne d'une facilité d'assistance technique de 3,3millions de dollars de KfW pour le compte de BMZ, qui soutient le développement de projets et les études de marché, et offre des conseils aux parties prenantes en matière de transactions et de renforcement des capacités.

Pleinement opérationnel depuis 2021, l'AGGF a fourni des financements à AktivCo, une société de services énergétiques pour les télécommunications, afin de développer des solutions d'énergie propre pour alimenter des tours de télécommunication au Burkina Faso, au Cameroun, au Tchad, en Côte d'Ivoire et au Niger, et à BBOXX, un fournisseur de solutions solaires prépayées, pour accélérer l'accès à des solutions de cuisson propres pour des millions d'Africains.

Plus récemment, l'AGGF a également clôturé la transaction Solarise, qui investit dans des appareils à faible consommation d'énergie au Kenya, en Afrique du Sud et à Maurice, et a revu à la hausse les transactions AktivCo et BBOXX.

« La KfW est heureuse d'accueillir les nouveaux investisseurs dans l'AfricaGoGreen Fund, qui a été lancé avec un capital d'amorçage du gouvernement allemand. Nous espérons que d'autres investisseurs dans le même état d'esprit suivront. Le succès de cette deuxième levée de fonds démontre que le fonds est sur la bonne voie pour jouer un rôle crucial dans la transition énergétique juste en Afrique », a déclaré Johannes Scholl, chef de division à la KfW.

« La SFI s'associe à AfricaGoGreen parce que son approche novatrice en matière d'efficacité énergétique met des capitaux essentiels à la disposition des entreprises qui soutiennent la transformation énergétique de la région, tout en élargissant l'accès à l'électricité, aux bâtiments verts et aux solutions de mobilité électrique », a déclaré Henrik Elschner Pedersen, directeur régional de la SFI pour l'industrie manufacturière, l'agroalimentaire et les services en Afrique.

« C'est avec une grande fierté que la Banque africaine de développement et le Fonds pour l'énergie durable en Afrique se sont joints à d'autres investisseurs ayant la même ambition de bâtir une Afrique plus résiliente aux changements climatiques et de soutenir la décarbonisation des pays africains. Nous sommes impatients de voir d'autres institutions de développement et investisseurs commerciaux dans le même état d'esprit se joindre à nous pour lutter contre les effets néfastes des changements climatiques sur le continent », a déclaré Daniel Schroth, directeur du Département des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

« Accroître l'accès à une énergie propre et abordable en Afrique est essentiel pour atteindre les ODD et accroître la résilience aux changements climatiques, a souligné Henrik Franklin, directeur de l'origination et de la gestion de portefeuille du Fonds nordique pour le développement L'AGGF est une initiative novatrice pour promouvoir l'efficacité énergétique, non seulement à travers des financements, mais aussi en consolidant un environnement favorable, grâce au renforcement des capacités et à l'élaboration de réglementations.

«Le NDF est fier d'être un investisseur précoce et catalytique dans l'AGGF et se réjouit d'unir ses forces à celles de la BAD, de la KfW, de la SFI, du SEFA, du Lion's Head et d'autres partenaires, pour mener à bien l'action climatique », a déclaré M.Franklin.

« Avec l'AGGF, nous innovons en soutenant la transition climatique en Afrique. L'urgence de la lutte contre le réchauffement planétaire nous oblige tous à tout mettre en œuvre pour réduire les émissions de CO2. C'est précisément l'objectif de l'AGGF. Le fait de pouvoir compter sur un groupe d'investisseurs aussi solide témoigne d'un large alignement sur les objectifs de l'AGGF. Nous sommes fiers d'avoir l'opportunité d'accomplir les tâches et de relever les défis qui nous attendent », a déclaré Clemens Calice, PDG du Lion's Head Global Partners.


Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

À propos de la KFW:
La KfW est l'une des principales banques de promotion économique au monde. Depuis 1948, la KfW œuvre à améliorer les conditions de vie économiques, sociales et environnementales dans le monde entier, au nom de la République fédérale d'Allemagne et des États fédérés. Pour ce faire, elle a fourni un total de 166,9milliards d'euros de fonds pour la seule année2022. Ses services de financement et de promotion sont alignés sur l'Agenda2030 des Nations unies et contribuent à la réalisation des 17Objectifs de développement durable. Pour de plus amples informations: www.KFW.de

À propos de la SFI:
Membre du Groupe de la Banque mondiale, la SFI est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Nous travaillons dans plus de 100pays, en utilisant notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Au cours de l'exercice2022, la SFI s'est engagée à hauteur d'un montant record de 32,8milliards de dollars auprès d'entreprises privées et d'institutions financières dans les pays en développement, tirant parti de la puissance du secteur privé pour mettre fin à l'extrême pauvreté et stimuler la prospérité partagée, alors que les économies sont aux prises avec les effets des crises mondiales conjuguées. Pour de plus amples informations: www.IFC.org.

À propos du groupe de la banque africaine de développement:
Le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes: la Banque africaine de développement, le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds fiduciaire du Nigeria (NTF). Présent sur le terrain dans 34pays africains et disposant d'un bureau au Japon, le Groupe de la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54États membres régionaux. Pour de plus amples informations: www.AfDB.org.

À propos du SEFA:
Le SEFA est un fonds spécial multidonateurs qui vise à débloquer les investissements du secteur privé afin de contribuer à fournir un accès universel à des services énergétiques abordables, fiables, durables et modernes en Afrique, conformément à la stratégie du New Deal pour l'énergie en Afrique de la Banque africaine de développement et à l'Objectifn°7 de développement durable. Pour en savoir plus: www.AfDB.org/sefa.

À propos du NDF:
Le Fonds nordique pour le développement (NDF) est l'institution financière internationale commune aux cinq pays nordiques: Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède. Le NDF se concentre sur les liens entre changements climatiques et développement dans les pays à faible revenu et en situation fragile. Depuis l'introduction du mandat climatique en 2009, le NDF s'est forgé une réputation de créateur de valeur ajoutée en finançant des projets d'atténuation des effets des changements climatiques et d'adaptation à ceux-ci, en étroite collaboration avec son vaste réseau de partenaires stratégiques: www.NDF.int.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Hébergement de site Web