Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le Groupe Deutsche Post DHL, PNUD et l'OCHA renforcent la préparation aux catastrophes naturelles de l'Aéroport International Toamasina de Madagascar

Groupe Deutsche Post DHL Group (www.DPDHL.com), société leader de la messagerie express et de logistique, le bureau-pays du Programme des Nations

Groupe Deutsche Post DHL Group (www.DPDHL.com), société leader de la messagerie express et de logistique, le bureau-pays du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) font équipe avec le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) et l'Aéroport international de Toamasina (Aéroport de Madagascar - ADEMA) pour organiser du 20 au 24 mai 2019 un atelier de quatre jours intitulé Get Airports Ready for Disaster (GARD). Tenu à l'Aéroport International de Toamasina à Madagascar, le programme élaboré par le Groupe Deutsche Post DHL (Groupe DPDHL), le PNUD et l'OCHA, soutenu en partie par le PAM, vise à mieux préparer les aéroports à faire face à l'afflux soudain de secours en cas de catastrophe naturelle majeure.

«Les mesures de préparation aux catastrophes doivent améliorer la capacité des aéroports à gérer l'aide humanitaire d'urgence, même dans les scénarios de pire chaos. Ce n'est que de cette façon que les travailleurs humanitaires pourront faire correctement leur travail et que le pays pourra sauver autant de vies que possible et permettre à l'aviation d'atteindre les objectifs d'humanité et de développement durable» a noté Mme Marie Dimond, représentante résidente du PNUD à Madagascar.

Chris Weeks, Directeur des Affaires Humanitaires du Groupe Deutsche Post DHL : «Grâce à notre expertise dans la logistique et au partenariat avec le PNUD, nous avons organisé en collaboration des ateliers GARD dans près de 50 aéroports dans 25 pays, et formé plus de 1 200 personnes dans des aéroports à travers le monde. L'atelier GARD nous permet de travailler avec les autorités pour renforcer la capacité des aéroports à répondre à l'afflux des secours après des catastrophes naturelles. Cet atelier contribue également à améliorer la coordination générale entre les diverses organisations participant aux opérations de secours en cas de catastrophe.».

Yves Andrianaharison, Country Manager, DHL Madagascar, a déclaré : «Durant les catastrophes naturelles, L'aéroport devient le centre du soutien international après une catastrophe naturelle. Le programme GARD est coordonné conjointement avec les parties prenantes nationales - des autorités aéroportuaires aux services d'urgence tels que la force mobile spéciale, l'escadron d'hélicoptères de la police, ainsi que le responsable de la sécurité. Il est donc essentiel de préparer toutes les parties prenantes concernées à pouvoir travailler main dans la main dans cette situation et à élaborer un plan de secours qui répondra mieux à une urgence et à son impact humanitaire.»

Madagascar est un pays sujet aux catastrophes naturelles et en particulier aux cyclones. Il est donc impératif que des plans soient élaborés pour appuyer l'aéroport afin qu'il soit en mesure d'aider à la gestion des interventions en cas de catastrophe naturelle. L'atelier réunira des représentants de tous les domaines des opérations aéroportuaires, du Bureau National pour la Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC), des organismes des Nations unies ainsi que des représentants de l'aviation civile de Madagascar.

La formation GARD est fortement soutenue par le BNGRC et l'ADEMA, grandement facilitée par OCHA et le bureau-pays du PNUD, dont trois étaient les principales parties prenantes impliquées dans la demande de Madagascar de faire partie de la liste des pays où les ateliers GARD ont été organisés.

«Les leçons apprises de l'expérience de Madagascar dans la gestion de la situation d'urgence au lendemain de la catastrophe causée par le cyclone tropical intense ENAWO (2017), ont mis en évidence la nécessité d'améliorer la capacité des aéroports internationaux du pays. Le principal résultat attendu de cet atelier GARD doit être détaillé dans un plan de préparation et de réponse en cas de catastrophe, avec des protocoles et procédures appropriés pour ces aéroports internationaux de Madagascar afin qu'ils deviennent les plaques tournantes essentielles pour l'entrée et la sortie de tous les efforts de secours. En même temps, le personnel du BNGRC et les autorités de l'Aéroport International sont formés aux protocoles et au savoir-faire nécessaires pour réagir promptement et efficacement en cas de situation dramatique et d'urgence potentielle», explique le Colonel ELACK Olivier Andriankaja, Secrétaire Exécutif du BNGRC.


Distribué par APO Group pour Deutsche Post DHL.

Contact média :
DHL Asie Pacific & EEMEA
Belinda Tan
Communication Institutionnelle et Responsabilité Sociale d'Entreprise
Tel: +65 6879 8330
E-mail: apeemeamediarelations@dhl.com

Sur Internet: DPDHL.de/press
Sur twitter: twitter.com/DeutschePostDHL

PNUD Madagascar
Ramatoulaye Moussa Mazou
Spécialiste en Communication
Tél : +261 32 23 367 93
E-mail : Ramatoulaye.moussa@undp.org

Sur Internet: www.mg.UNDP.org
Sur twitter: twitter.com/UndpMadagascar

Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC)
Melisa VENANCE
Responsable de Communication
Tél : +261 34 05 480 67
E-mail : communicationbngrc@gmail.com

Sur internet: https://www.bngrc-mid.mg/
Sur Facebook: https://web.facebook.com/
Bureau national de gestion des risques et des catastrophes

Vous trouverez le communiqué de presse à télécharger ainsi que d'autres informations sur DPDHL.com/pressreleases, et sur https://www.bngrc-mid.mg/

A propos du programme GARD:
En 2009, le programme GARD a été élaboré par le Groupe Deutsche Post DHL en coopération avec le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) dans le but de préparer les aéroports des zones sujettes aux catastrophes à faire face à l'afflux des secours après une catastrophe naturelle. Il permet également aux diverses organisations et organismes d'aide de mieux comprendre les processus à l'aéroport au lendemain d'une catastrophe, ce qui facilitera les opérations de secours et améliorera la coordination générale.

À ce jour, des ateliers GARD ont été organisés dans 49 aéroports en Arménie, au Bangladesh, au Salvador, en Équateur, en Inde, en Indonésie, en Jordanie, au Liban, en Macédoine, aux Maldives, au Népal, au Panama, au Pérou, aux Philippines, aux Seychelles, en République Dominicaine, au Sri Lanka et en Turquie. Les formateurs et le matériel de formation du programme GARD sont fournis gratuitement par le Groupe Deutsche Post DHL tandis que le PNUD dirige la mise en œuvre du projet et facilite la coordination avec les autorités nationales et les ministères. Les frais relatifs aux ateliers GARD et à la logistique sont entièrement pris en charge par le PNUD avec la contribution financière du Gouvernement allemand.

Le programme GARD fait partie intégrante du programme GoHelp du Groupe Deutsche Post DHL dans lequel le Groupe regroupe toutes ses activités liées à la préparation et à la gestion des catastrophes. Comme une forme de prévention des crises, les ateliers GARD sont utilisés pour préparer les aéroports à faire face à d'éventuelles catastrophes naturelles. En cas de catastrophe, les équipes d'intervention (DRT) fournissent une aide d'urgence et veillent à ce que les secours puissent être acceptés de manière coordonnée et transmis aux organisations humanitaires appropriées.

A propos du Groupe Deutsche Post DHL:
Le Groupe Deutsche Post DHL (www.DPDHL.com) est le leader mondial de la messagerie et de la logistique. Le Groupe met en relation les personnes et les marchés, et est un catalyseur du commerce mondial. Le Groupe Deutsche Post DHL aspire à être le premier choix des clients, des employés et des investisseurs à travers le monde. Le Groupe contribue à la marche du monde par ses pratiques commerciales responsables, ses activités d'entreprise citoyenne et de préservation de l'environnement. D'ici 2050, le Groupe Deutsche Post DHL vise une logistique avec zéro émission.

Le Groupe Deutsche Post DHL a deux marques fortes : Deutsche Post, le premier prestataire de services postaux en Europe et DHL qui offre une gamme complète de services express internationaux, de transport de fret et de gestion de la chaîne d'approvisionnement, ainsi que des solutions logistiques de commerce électronique. Le Groupe Deutsche Post DHL emploie environ 550 000 personnes dans plus de 220 pays et territoires à travers le monde. Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 61 milliards d'Euros en 2018.

A propos du BNGRC:
Conformément aux dispositions de la Politique Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes et également celles de la Stratégie Nationale de Gestion des Risques et des Catastrophes, le BNGRC est l'organe qui assure la coordination et la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Gestion des Risques et des Catastrophes (SNGRC) à travers l'élaboration des plans d'intervention et de leurs mises en œuvre, le suivi et l'évaluation des activités de ces différents plans d'intervention sur l'ensemble du territoire.

Ce mandat l'invite à travailler en très proche collaboration avec les acteurs d'intervention sectorielle afin d'identifier les risques de catastrophes qui nécessitent d'être réduits considérablement et d'être couvert progressivement afin de contribuer à la résilience, à termes, du secteur à ces risques de catastrophes.

GARD à Madagascar:
Le processus ayant abouti à l'organisation de l'atelier GARD à Madagascar est une succession d'étapes qui a commencé en Septembre 2017, lorsque le Pays se relevait doucement d'une saison cyclonique particulièrement dévastatrice pour 58 des 119 Districts.

En effet, le passage du cyclone tropical intense ENAWO a sévèrement impacté la Grande Ile. La traversée qu'elle effectue ainsi du Nord au Sud en arrivant en terre malagasy au maximum de sa puissance et en laissant derrière ensuite un théâtre de désolation et 80 personnes décédées, a mis en avant les différentes manques au niveau de la fluidité des opérations spécifiques des arrivées massives des aides au niveau de l'aéroport international d'Ivato, Antananarivo.

Avec cet évènement catastrophique, Madagascar a connu son impact cyclonique le plus violent depuis le cyclone GAFILO de 2004. Les leçons apprises de la gestion des urgences implicites à cette catastrophe ont mis en avant cette nécessité de renforcer les capacités des aéroports à être plus à même de faire face de façon efficace lorsqu'ils se retrouveraient rapidement submergés par la réception d'un volume important de fournitures de secours. Ils sont susceptibles de retarder voire d'interrompre l'acheminement de produits propres à sauver des vies.

La spécificité de cet atelier qui regroupe une quarantaine de participant pour cinq jours, est que toutes les représentations de tous les autres aéroports internationaux du Pays participent à cette initiative. Il y aurait donc potentiellement 7 plans d'action qu'on pourrait produire à l'issue de GARD à Madagascar.

Copyright 2019 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Système de gestion des commandes