Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le développement de l'industrie minière de la Guinée équatoriale stimulera la diversification économique et la création d'emplois

Les récents développements de l'industrie minière de Guinée équatoriale sont extrêmement positifs et doivent être salués et applaudis. Alors que la

Les récents développements de l'industrie minière de Guinée équatoriale sont extrêmement positifs et doivent être salués et applaudis. Alors que la demande de minéraux clés tels que le lithium, le graphite, le cobalt, l'aluminium, le cuivre et le nickel devrait augmenter et que les prix de l'or atteignent des niveaux record, la Guinée équatoriale a une occasion unique de puiser dans une industrie qui a fait ses preuves à travers le continent.

L'année dernière, le ministère des Mines et des Hydrocarbures (MMH) a organisé le premier appel d'offres minier du pays, EG Ronda 2019. Il a suscité l'intérêt de plusieurs investisseurs et a été suivi par l'adoption d'un nouveau règlement minier plus tôt ce mois-ci, et la signature de cinq contrats d'exploration et de prospection annoncés aujourd'hui. Ce faisant, la Guinée équatoriale entend exploiter pleinement son potentiel minéral, en particulier dans la région de Rio Muni, qui est très prometteuse en minéraux tels que l'or, les diamants, les métaux communs, le minerai de fer et la bauxite.

Dans toute l'Afrique subsaharienne, l'exploitation minière génère des milliards de dollars de revenus pour les coffres de l'État et soutient des milliers d'emplois, de l'Ouest à l'Afrique australe. Pour un pays comme la Guinée équatoriale, l'un des principaux producteurs de pétrole et de gaz d'Afrique et dont l'économie dépend fortement des hydrocarbures, la volonté politique derrière l'exploitation minière est une décision très positive.

« La Guinée équatoriale prend au sérieux le développement de son industrie minière, et nous applaudissons cette décision », a déclaré Leoncio Amada Nze, président pour la CEMAC à la Chambre africaine de l'énergie. « Le pays possède un énorme potentiel minéral, et le développement d'une chaîne de valeur pour l'exploitation minière, des services jusqu'à la transformation, pourrait générer des milliers d'emplois pour les Équato-guinéens, créer de nouvelles entreprises locales associées et de nouveaux centres économiques rapprochant les activités commerciales des zones rurales ainsi que d'autres effets d'entraînement positifs », a-t-il ajouté.

Les mesures prises par la Guinée équatoriale pour développer une industrie minière locale s'alignent notamment sur la politique de diversification économique nationale, élaborée par le gouvernement à la suite de sa Deuxième conférence économique. Dans le cadre de l'Année de l'investissement 2020 en cours, par exemple, le MMH promeut des projets clés dans l'industrie minière et minérale, notamment une zone minière industrielle avec une raffinerie d'or.


Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Hébergement de site Web