Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Nouvelle mise à  jour COVID-19 en RDC - Avec les données fournies jusqu'au samedi 22 mai 2021

Chiffres clés en RDC, avec les données rapportées jusqu'au samedi 22 mai 2021. La République Démocratique du Congo (RDC) enregistre 111 nouveaux cas

Chiffres clés en RDC, avec les données rapportées jusqu'au samedi 22 mai 2021. La République Démocratique du Congo (RDC) enregistre 111 nouveaux cas de contamination par le coronavirus, COVID-19 dont 81 à Kinshasa, 23 au Nord-Kivu, 3 au Kasai Central, 3 dans la Tshopo et dans le Haut-Uélé (source : données issues des laboratoires de l'INRB et validées par le Comité multisectoriel de la riposte COVID-19 de la RDC). Les tests ont été réalisés sur les 499 échantillons reçus pour l'analyse biologique à l'INRB. Le nombre total de cas positifs au nouveau coronavirus en RDC est de 30 974 (30 973 cas confirmés et 1 cas probable) ;

Aucun nouveau décès des cas confirmés de COVID-19 n'a été rapporté. Le total de cas mortels en RDC au 21 mai 2021 est de 779 décès. Létalité : 2,5 % ;

Aucun patient supplémentaires n'est sorti guéris, selon la mise à jour fournie à la date du 22 mai dernier. Le cumul de personnes guéries en RDC est de 27 614. Le taux de guérison est de 89,1 %. Le total de cas actifs est de 2 581 ;

Bas-Uélé (6 cas), Equateur (84 cas), Ituri (309 cas), Haut[1]Katanga (2 036 cas), Haut-Lomami (49 cas), Haut-Uélé (203 cas), Kasaï (13 cas), Kasaï Central (30 cas), Kasaï Oriental (24 cas), Kinshasa (21 365 cas), Kongo Central (1 741 cas), Kwango (5 cas), Kwilu (9 cas), Lualaba (911 cas), Maï-Ndombe (2 cas), Maniema (42 cas), Nord-Kivu (2 841 cas), Nord-Ubangi (40 cas), Sud-Kivu (918 cas), Sud-Ubangi (7 cas), Tanganyika (20 cas), Tshopo (316 cas) et Tshuapa (3 cas). Au total, 180 zones de santé, à travers le pays ont déjà notifié un cas de coronavirus, COVID-19 ;

En semaine 19 (du 10 au 16 mai 2021), le virus SARS-CoV-2 a connu une circulation soutenue en RDC. La vigilance reste de mise en raison de la détection à Kinshasa du préoccupant variant B.1.617.2, actuellement en circulation de grande ampleur en Inde. Ce variant se caractérise par un taux de croissance plus élevé que les autres, suggérant une contagiosité massive, et faisant craindre un rebond de l'épidémie dans les provinces les plus affectées de la RDC.

VACCINATION. Les données disponibles sont celles fournies à la date du vendredi 21 mai 2021. Elles indiquent un cumul de 17 360 personnes déjà vaccinées en RDC (avec la 1ère dose du vaccin Astra Zeneca). Ces données viennent des différents sites de vaccination de Kinshasa (12 188 vaccinés) et des provinces ayant lancé leurs campagnes de vaccination contre le coronavirus, à savoir : Haut-Katanga (2 702 vaccinés), Kongo Central (154), Nord[1]Kivu (1 641), Sud-Kivu (385) et Lualaba (290). La RDC a lancé officiellement sa campagne de vaccination contre le coronavirus, COVID-19, le 19 avril 2021 ;

La stratégie vaccinale inclut les groupes prioritaires (les personnes âgées de plus de 55 ans qui le souhaitent, celles concernées par les facteurs de comorbidité, le personnel soignant, le personnel travaillant aux guichets dans les aéroports, ports, banques ou supermarchés etc.). La RDC avait reçu les premières livraisons des doses du vaccin Vaxzevria (Astra Zeneca) du laboratoire suédo-britannique, via le Mécanisme COVAX le 02 mars 2021.

RESTEZ EN ALERTE, CAR LE VIRUS SARS-CoV-2 CIRCULE TOUJOURS ! FAITES-VOUS VACCINER SI VOUS ÊTES ÉLIGIBLE ;

LAVEZ-VOUS LES MAINS ! RESPECTEZ LA DISTANCIATION PHYSIQUE ! ARRÊTEZ LES EMBRASSADES !

ÉVITEZ DE TOUCHER LES YEUX, LE NEZ ET LA BOUCHE AVEC DES MAINS NON LAVÉES ! ÉVITEZ TOUT CONTACT ETROIT AVEC DES PERSONNES MALADES!

PORTEZ CORRECTEMENT VOTRE MASQUE DANS LES LIEUX PUBLICS !

L'OMS, avec le soutien de ses partenaires et de ses donateurs, poursuit le renforcement de la coordination de la réponse aux côtés du Gouvernement

de la RDC. Les équipes de la riposte de l'OMS demeurent pleinement mobilisées pour apporter tout l'appui nécessaire aux équipes du Ministère de la Santé afin de surveiller, de prévenir et de répondre à cette crise sanitaire engendrée par la propagation de la COVID-19, plus particulièrement dans la

vaccination des personnes éligibles, et dans le maintien de l'adoption systématique des mesures barrières dans le contexte actuel en RDC.


Distribué par APO Group pour WHO, Democratic Republic of Congo.
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Commerce électronique, e-commerce