Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

« Le Burundi devrait àªtre considéré à  sa juste valeur comme un pays qui se relève »

Le Chef de l'Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a reçu en audience ce mardi 17 janvier 2023 au Palais de Gitega, le Représentant de l'UNICEF

Le Chef de l'Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a reçu en audience ce mardi 17 janvier 2023 au Palais de Gitega, le Représentant de l'UNICEF au Burundi Mr John Egbe Agbor, avec lequel ils ont échangé sur les programmes de cette organisation afin de les aligner dans la droite ligne des priorités du gouvernement.

«A cause des réticences de certains partenaires au développement les efforts sont dispersés, ce qui freine le Burundi à arriver à un développement équilibré» a déploré le Numéro Un Burundais en saluant toutefois l'action de l'UNICEF au Burundi qui intervient notamment dans les secteurs de la santé, de l'éducation, de l'assainissement et la protection sociale dans le cadre de la protection des droits de l'enfant de 0 à 18 ans.

Aux préoccupations soulevées par le Représentant de l'UNICEF liées au taux de mortalité élevé au niveau de la petite enfance où sur 950 naissances, 20 n'arrivent pas à 1 mois et l'abandon scolaire, le Président de la République a expliqué que ce sont les effets de la guerre qui, pendant plus d'une décennie, a secoué le Burundi.

Il rassure toutefois que le gouvernement du Burundi a entrepris des initiatives pour améliorer la nutrition et la santé communautaire en recommandant un programme de nutrition dans chaque hôpital et en installant des postes de soins de première nécessité sur chaque colline de recensement. A ce sujet, il a salué l'action de l'Office de la Première Dame pour le Développement qui contribue également à la lutte contre la malnutrition à travers le projet d'installation des cantines scolaires dans toutes les écoles.

«Il faut voir le Burundi à sa juste valeur comme un pays qui se relève et éviter de le comparer à d'autres pays qui ont été toujours stables», a laissé entendre le Président Ndayishimiye confiant que son pays a déjà franchi un pas satisfaisant en termes de développement bien qu'il y a encore des séquelles de guerre.

Il a conclu en réitérant son appel à tous les partenaires au développement du Burundi à travailler conjointement avec le gouvernement et surtout à soutenir le Programme d'Autonomisation Économique et d'Emploi des Jeunes(PAEJ) afin de créer une génération nouvelle, ce qui, selon lui, changera le Burundi.

En marge de cette audience, Son Excellence Ndayishimiye a fait visiter son projet d'élevage de lapins à la délégation de l' UNICEF et leur a présenté son projet de modernisation et d'extension du clapier afin de prêcher par l'exemple et de contribuer à la promotion des activités agro-pastorales.


Distribué par APO Group pour Présidence de la République du Burundi.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Conception de site Web