Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Réflexions sur la protection efficace de l'enfant en situation de conflits à  Gao

Un atelier et un forum d'échange sur la protection de l'enfant a eu lieu à Gao les 29 et 30 juin 22. Une quarantaine d'acteurs régionaux impliqués

Un atelier et un forum d'échange sur la protection de l'enfant a eu lieu à Gao les 29 et 30 juin 22. Une quarantaine d'acteurs régionaux impliqués dans la protection de l'enfance y ont pris part. Ces rencontres avaient pour objectifs d'une part, de redynamiser le partenariat dans le domaine de la protection de l'enfant et d'autre part, de renforcer la compréhension des acteurs régionaux sur les problématiques y afférentes.

Les participants ont notamment axé leurs réflexions sur la prévention de l'utilisation des enfants dans les conflits, la prise en charge sanitaire et psychosociale des enfants victimes des violations graves, ainsi que leur protection judiciaire. La Réinsertion/Réintégration des enfants associés aux forces et aux groupes armés ainsi que la gestion des besoins humanitaires des populations ont aussi été abordées.

« La question du droit et de la protection de l'enfant dans le monde reste une préoccupation du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle est traitée comme une question transversale et prioritaire au sein de toutes les composantes des Missions de paix » a rappelé Jean Marie KALAMA de la MINUSMA. En effet, depuis le début de la crise au Mali, cette question a fait l'objet d'une attention particulière dans les rapports du Secrétaire général des Nations unies.

Pour le représentant du Gouverneur de la région de Gao, Agaly Ag Inamoud YATTARA, cette initiative arrive « à point nommé car la région connait un mouvement de population venant de la région de Ménaka à la suite de récents affrontements entre les groupes armés. Cette situation engendre un sérieux problème de protection des enfants et des femmes. À ce jour, elle constitue une réelle préoccupation pour les autorités de la région et la communauté humanitaire. » Agaly Ag Inamoud YATTARA a appelé les participants à faire preuve d'une grande perspicacité afin de dégager des solutions adéquates.

À l'issue des travaux, les participants ont identifié les principales difficultés dans la protection efficace des enfants ainsi que les défis à relever. Ils ont aussi proposé des solutions, notamment le renforcement du dialogue avec les groupes armés, pour les dissuader d'enrôler des enfants, la sensibilisation des communautés pour une meilleure acceptation du processus de réintégration des enfants enrôlés et/ou sortis des forces et groupes armés.


Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2022 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Panier d'achat