Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le président Buhari et quatre autres Nigérians figurent sur la liste des 25 acteurs les plus influents de l'industrie de l'énergie pour 2021

Pas moins de cinq Nigérians se sont classés dans le top 25 de la liste des 25 acteurs les plus influents du secteur de l'énergie de la Chambre

Pas moins de cinq Nigérians se sont classés dans le top 25 de la liste des 25 acteurs les plus influents du secteur de l'énergie de la Chambre africaine (https://EnergyChamber.org/) de l'énergie pour 2021, publiée plus tôt cette semaine. Publiée chaque année, la liste identifie les principales figures africaines et internationales dont le travail et les décisions ont un impact direct sur l'industrie énergétique africaine et la façon dont les Africains accèdent et consomment l'énergie.

S.E. Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigéria, est le premier sur la liste pour son implication directe dans l'adoption et la signature éventuelles du projet de loi sur l'industrie pétrolière (PIB) en 2021. Si le président parvient à mener à bien cette importante vague de réforme l'an prochain, il pourrait débloquer des milliards de dollars d'investissements et stimuler considérablement la reprise du pays et l'attractivité globale de l'Afrique de l'Ouest pour les entreprises. Sa capacité à faire des compromis et à définir le secteur sera mise à l'épreuve au 1er trimestre 2021 lorsque le Nigeria espère faire adopter par l'Assemblée nationale le très important et tant attendu projet de loi pétrolier.

De même, Mele Kolo Kyari, directeur général du groupe de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a également figuré sur la liste pour la première fois. Alors que la NNPC se lance dans plusieurs programmes et projets stratégiques pour augmenter la capacité de raffinage, réduire les coûts opérationnels en amont, développer les infrastructures énergétiques et libérer le potentiel gazier du Nigeria, les actions et décisions de Mele Kolo Kyari peuvent avoir un impact profond sur les perspectives à court et moyen terme du plus grand pays producteur d'Afrique. Un vétéran de la compagnie pétrolière nationale, il a été en mesure de faire sa marque rapidement depuis sa nomination, renforçant la transparence du groupe et poussant énergiquement la suppression des subventions aux carburants pour les produits raffinés.

Alors que le GNL devient de plus en plus important pour les marchés africains, Tony Attah, directeur général / chef de la direction de Nigeria LNG est également répertorié pour son pilotage du projet NLNGSevenPlus. Sa capacité à superviser l'exécution du projet et de son impact sur le contenu local sera essentielle pour soutenir la reprise économique du Nigéria et les efforts de renforcement des capacités. Sa présence sur la liste est une autre indication du rôle croissant du gaz en tant que moteur de l'avenir de l'industrie des hydrocarbures au Nigéria et en Afrique de l'Ouest.

Enfin, deux personnalités clés des industries de l'énergie et de l'électricité se sont également inscrites sur la prestigieuse liste : Seun Suleiman, nouveau directeur général et chef de la direction de Siemens Nigeria, et Damilola Ogunbiyi, PDG et représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le développement durable et coprésidente d'ONU-Énergie. Seun Suleiman devrait notamment devenir un dirigeant de plus en plus influent alors que Siemens exécute la Presidential Power Initiative au Nigéria afin de moderniser les systèmes de transmission et de distribution du pays et d'augmenter la capacité du système national global de 5 à 7 GW d'abord, avant de passer à 11 GW et in fine à 25 GW. Cela met notamment Suleiman et le géant allemand de l'équipement au premier plan lorsque des décisions majeures sont prises sur la manière de résoudre les problèmes du secteur énergétique du Nigéria.

De son côté, Damilola Ogunbiyi a joué un rôle de plus en plus important en menant le débat sur la transition énergétique mondiale et en apportant une véritable voix africaine à la lutte contre la précarité énergétique. Son travail dans le solaire hors réseau ou l'accès au GPL a notamment le pouvoir de transformer la façon dont les Africains accèdent et consomment l'énergie.

La présence d'un si grand nombre de Nigérians sur la liste confirme que ce qui se passe au Nigeria affecte le reste de l'industrie à travers le continent. Ces cinq personnalités de l'industrie contribueront à façonner la reprise que tout le monde attend en 2021 et à bâtir un secteur énergétique durable et inclusif qui est au service de tous les Nigérians et des Africains.


Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Création de site Web