Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Rugby Africa et World Rugby s'associent pour un cours en ligne pour les officiels de match axé sur les femmes

Questions à Mudiwa Mundawarara – Responsable des arbitres chez Rugby Afrique (www.RugbyAfrique.com)

1. Veuillez préciser sur quoi porte la formation

Questions à Mudiwa Mundawarara – Responsable des arbitres chez Rugby Afrique (www.RugbyAfrique.com)

1. Veuillez préciser sur quoi porte la formation en ligne prévue?

Il s'agit d'une formation de niveau 2 de World Rugby pour l'arbitrage des match. En tant que tel, elle suit le plan de formation tel que prescrit par World Rugby, qui comprend la gestion du jeu, la planification, les aspects techniques du jeu et la forme physique. Cela comprend 8 semaines de sessions théoriques en ligne suivies de sessions pratiques dans le pays avec des éducateurs et des formateurs locaux. Le cours est animé par Alhambra Nievas, responsable du développement des talents des arbitres de World Rugby, soutenu par 6 formateurs d'officiels de match accrédités de toute l'Afrique, toutes des femmes. A la fin du cours, les candidates retenues seront accréditées par World Rugby comme ayant atteint le niveau 2 d'arbitrage. Il s'agit d'une qualification standard mondiale.

2. Quel est le public cible de cette formation ?

Cette formation s'adresse aux femmes et aux filles de tout le continent titulaires d'un certificat d'arbitre de match de niveau 1 de World Rugby. Nous avons reçu des candidates du Botswana, du Burundi, du Cameroun, du Kenya, de Madagascar, de Namibie, du Rwanda, du Sénégal, de la Tunisie, de l'Ouganda, de la Zambie et du Zimbabwe. Nous aurions accueilli des arbitres de plus loin, mais ce sont les pays dont nous avons reçu des nominations cette fois.

3. Qu'espérez-vous obtenir du cours ?

L'un de nos objectifs au sein du département des arbitres de Rugby Afrique est de faire avancer l'objectif déclaré de World Rugby d'accélérer le développement mondial des femmes dans le rugby. L'arbitrage de match est un pilier essentiel du jeu. Notre intention est d'augmenter le nombre de femmes éligibles pour être incluses dans les panels d'arbitres de Rugby Afrique. Nous avons actuellement 2 panels, le Panel Elite qui comprend 2 femmes sur les 9 arbitres et le Panel Talent (Développement), qui compte 4 femmes sur les 7 arbitres. Notre objectif est de créer un troisième panel, féminin, pour compléter le développement du rugby féminin en Afrique. Un élément essentiel de ceci sera de travailler avec les fédérations membres pour mettre en place des stratégies pour augmenter le nombre d'officielles de match.

Questions à Peris Mukoko – Membre de la Commission des Arbitres de Rugby Afrique

1. Veuillez nous expliquer étape par étape comment la formation s'est déroulée?

La formation a débuté le mercredi 12 mai 2021. Elle est conçue pour durer 8 semaines et se concentrer sur l'aspect théorique d'une formation d'arbitrage de match de niveau 2 tel que requis par World Rugby. La session théorique en ligne a rassemblé un mélange de ce que l'Afrique a à offrir en termes d'arbitrage féminin actuellement et nous visons à augmenter leur représentation au sein du continent. Jusqu'à présent, le cours a couvert une série de domaines clés de l'arbitrage de match depuis la préparation, l'aspect technique, le travail d'équipe et l'importance de l'implication de chacun dans le jeu du rugby. Le cours continue de faire ressortir l'objectif global de l'implication des femmes et des filles dans le rugby depuis le front de l'arbitrage de match dans leur pays d'origine et la voie qu'il crée vers Rugby Afrique et finalement vers le rugby mondial alors que nous nous concentrons étroitement sur la mise en œuvre du plan stratégique de World Rugby pour la promotion des femmes dans le rugby.

2. Souhaiteriez vous voir plus d'initiatives comme celle-ci qui sont principalement axées sur l'autonomisation des femmes ?

Continuons à encourager les jeunes filles et les femmes à adopter le sport et à comprendre que c'est une porte vers d'immenses opportunités. C'est la pierre angulaire de l'établissement de la confiance et des relations durables qui forment des liens durables. Les valeurs fondamentales du jeu forment le caractère, l'esprit d'équipe et nous pouvons les utiliser dans nos interactions quotidiennes. Ces initiatives continuent de façonner l'implication des jeunes filles et des femmes dans le sport sous différents aspects. Cela permet aux anciennes joueuses et aux non-joueuses de s'impliquer dans le sport et de le développer. Du point de vue de l'autonomisation des femmes, avoir plus de ces initiatives est un début de ce que nous envisageons en Afrique.

3. En tant que membre de la commission des arbitres de Rugby Afrique, en quoi cela correspond-il aux objectifs fixés ?

Cela touche à l'agenda du genre consistant à impliquer davantage de filles et d'officielles de match au centre du jeu. Il constitue une main-d'œuvre d'officielles de match féminines qualifiées pour participer au nombre croissant de matchs à travers le continent africain. Ce qui pourrait éventuellement ouvrir à des opportunités d'arbitrage à l'échelle mondiale.

Questions pour Nievas Alhambra - Responsable du développement des talents des arbitres de World Rugby

1. Veuillez nous donner votre point de vue sur l'avenir de l'arbitrage féminin ?

Je pense que l'avenir est brillant et passionnant. Nous voyons de plus en plus d'exemples d'officiels de match féminins saisissant les opportunités sur de grandes scènes, non seulement dans le rugby féminin, mais également dans les meilleures compétitions masculines du monde entier. C'est une source d'inspiration pour les générations futures qui voient une réelle option pour faire carrière dans l'arbitrage de rugby.

Bien sûr, atteindre un niveau de performance élevé n'est pas facile, quel que soit le rôle : jouer, entraîner ou arbitrer. Toute personne de haut rang a travaillé dur pour se placer dans ces postes et c'est le message le plus important pour toute femme : des compétences avec un travail acharné, un bon entraînement et des opportunités peuvent vous conduire au sommet.

2. Veuillez nous expliquer votre point de vue sur l'arbitrage des officiels de match africains - et où pensez-vous que des améliorations pourraient être apportées pour améliorer les avantages et réduire les inconvénients?

Je travaille avec les officiels de match africains, à la fois élite et panel de développement, depuis plus d'un an maintenant, et j'ai vu beaucoup de points positifs malgré les moments difficiles que nous avons tous vécus en raison de la pandémie. Je pense qu'il est important de continuer à organiser des programmes éducatifs dans toutes les fédérations en Afrique, à développer les compétitions et à investir davantage dans la structure d'arbitrage pour s'assurer que les officiels de match disposent d'une équipe solide pour accélérer leur développement et les soutenir.


Distribué par APO Group pour Rugby Africa.

Presse Contact:
Rugby@APO-opa.com

Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Boutique pour vente en ligne