Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

La Jordanie réalise sa première émission des soukouks souveraines en coopération avec la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) et l'Agence japonaise de coopération internation

Le 17 Octobre 2016, le Royaume Hachémite de Jordanie (Jordanie), a réalisé sa première émission des soukouks en monnaie locale. Pour ses débuts la

Le 17 Octobre 2016, le Royaume Hachémite de Jordanie (Jordanie), a réalisé sa première émission des soukouks en monnaie locale. Pour ses débuts la souscription a été trois fois supérieure aux attentes. Les soukouks d'Ijarah sont amortis à une échéance de cinq ans et avec une marge bénéficiaire de 3.01%. Cette émission de soukouks souveraines marque une étape importante pour développer le marché des capitaux islamiques en Jordanie et fournit les banques avec une avenue d'investissement conforme à la charia. Le royaume a collecté 34 millions de Dinars Jordaniens (JOD) (47,9 millions USD) aux enchères avec échéance en 2021

La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) (www.ICD-PS.org), filiale pour le secteur privé du Groupe de la Banque islamique de développement, a agi à titre d'assistant technique et conseiller pour la transaction. Cette émission souveraine fait partie d'un ensemble d'assistance technique globale fourni conjointement par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) (www.JICA.go.jp/french/index.html) et la SID. L'assistance technique a également consisté en des formations pratiques et externes de renforcement des capacités pour les employés du gouvernement chargés de cette transaction.

A cette occasion, S.E. M. Omar Malhas, Ministre des Finances, a déclaré. "L'émission souveraine est d'une grande importance pour les quatre banques islamiques à part entière du Royaume, car elle les dotera d'un outil nécessaire pour gérer leurs liquidités excédentaires (estimées à 1,4 milliards de dinars) .... Dans le cadre du programme de réforme fiscale mis en place par le ministère des Finances, nous visons à élargir l'utilisation des Soukouks à court terme. Les Soukouks joueront un rôle essentiel dans l'augmentation de l'efficacité des mécanismes de financement des besoins gouvernementaux pour couvrir les déficits budgétaires ".

De son côté, S.E. Dr. Ziad Fariz, gouverneur de la Banque centrale de Jordanie, a déclaré "Les soukouks ont été vendus aux enchères et à un prix convenable compte tenu de la courbe conventionnelle des obligations au marché Jordanien, ce qui a abouti à réduire le coût de l'emprunt pour le royaume ... Cela est particulièrement rare pour des émetteurs souverains pour leur première émission, en particulier sur le marché des soukouks ".

Pour sa part, le PDG de la SID, M. Khaled Al-Aboodi, a déclaré: «Nous sommes très fiers de soutenir les plans du Royaume visant à fournir une alternative aux obligations conventionnelles pour que les institutions financières islamiques puissent y investir... En tant qu'institution de financement pour le développement, notre ultime objectif est d'aider les pays membres à créer des programmes de marchés de capitaux islamiques locaux. Après avoir réalisé avec succès la première émission, et s'il y a suffisamment d'actifs disponibles à des fins de structuration, le royaume serait en mesure, en tout autonomie, d'émettre des transactions récurrentes de Soukouks d'Ijarah, avec diverses échéances, en utilisant la même documentation et les mêmes processus "

De son côté, le directeur de la division 2 Moyen-Orient de JICA, M. Tetsutaro Kon, a déclaré: «La réalisation de notre aide technique conjointe est significative pour permettre la diversification des méthodes du gouvernement Jordanien, qui a été assez généreux d'accueillir un grand afflux de réfugiés. Les soukouks, instrument de financement islamique, ont permis au gouvernement de se financer plus compétitivement par rapport aux instruments conventionnels. En même temps, les banques islamiques en Jordanie étaient également heureuses de voir cet outil d'investissement introduit dans le marché pour la première fois ... A l'heure actuelle, le gouvernement jordanien a acquis les connaissances techniques nécessaires et l'expérience pratique qui lui permettent d'émettre de nouveaux soukouks".

Le Royaume (initiateur de l'émission) a mis en place un véhicule à usage spécial (émetteur) à Amman. Le produit de l'émission sera utilisé à des fins de développement. La Banque centrale de Jordanie est le gestionnaire d'émission ainsi que l'agent payeur.

En Octobre 2014, la SID et la JICA avaient signé un protocole d'accord afin de définir un cadre de collaboration dans le développement de l'industrie de la finance islamique (http://APO.af/HPIulU). Plus précisément, la SID et la JICA vont coopérer pour soutenir le développement du marché monétaire islamique et le marché international des capitaux dans les pays à intérêt commun. Le protocole d'accord comprend la création d'une plate-forme pour le dialogue international sur la finance islamique en tant qu'outil pour une croissance inclusive et durable. La coopération dans le cadre du protocole d'accord permettra aux deux institutions de réaliser des synergies et de tirer parti de leurs compétences de base et leurs avantages comparatifs respectifs.


Distribué par APO pour Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD).
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Design de site Web