Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Union Catholique Africaine de la Presse : Les journalistes et communicateurs exhortés à  lutter contre l'érosion côtière, la désertification et l'extrémisme violent

La branche togolaise de l'Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP-Togo) (www.facebook.com/UCAPTogoOfficielle) a abrité du 10 au 16 août 2022 au

La branche togolaise de l'Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP-Togo) (www.facebook.com/UCAPTogoOfficielle) a abrité du 10 au 16 août 2022 au Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Hédzranawoé, une rencontre sous-régionale dénommée «Refresher Program».

Une soixantaine de journalistes et communicateurs provenant de neuf pays de la sous-région ont participé à ce programme sous le thème« Érosion côtière et désertification : le nouveau défi de l'Afrique ».

La 6e édition de ce programme, organisée pour la première fois par le Togo, a pour objectif général de renforcer les capacités des professionnels des médias en matière de lutte contre l'érosion côtière, la désertification et l'insécurité dans un esprit de responsabilité et de solidarité.

Le jeudi 11 août 2022, le ministre togolais de la Communication et des médias, Professeur Akodah AYEWOUADAN, a présidé la cérémonie d'ouverture du «Refresher Program» en présence d'éminentes personnalités religieuses et politiques.

La conférence inaugurale animée par Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN a porté sur le thème «Encyclique Laudato Si : exhortations pour lutter contre la désertification et l'érosion». M. Kokou Edem TENGUE, ministre togolais de l'Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière a entretenu les participants sur le thème«Erosion côtière et désertification: le nouveau défi de l'Afrique». Le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du gouvernement, Prof. Akodah AYEWOUADAN, a animé la troisième conférence du Refresher Program qui avait pour thème«Solidarité sous-régionale face aux défis sécuritaires: quelle contribution des médias?»

«Couverture médiatique en zones de conflits: dispositions sécuritaires et traitement de l'information» était le thème du panel. Il a réuni M. Babaka BADJIBASSA, Rapporteur de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC-Togo), Prof. Bernard Nnamdi EMENYEONU, Enseignant et Universitaire du Nigéria et une délégation de trois commissaires du ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

D'autres activités ont meublé ce séminaire notamment: la visite de la Cathédrale de Lomé et du grand marché Adawlato, l'hommage à Eugénie Ndiaye, un membre de l'UCAP-Sénégal, décédée le 3 juillet 2022, la messe dominicale à la paroisse Ste Rita de Wuiti dans le doyenné Lomé nord 1, le pèlerinage au sanctuaire marial Notre Dame du Lac-Togo à Togoville (51 km à l'est de Lomé), la mise en terre de plants par les participants dans la forêt urbaine d'Aného et la visite de cette ville côtière historique qui a été deux fois capitale du Togo.

A l'issue des travaux de ce séminaire, nous, membres de l'Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP), prenons les résolutions et faisons les recommandations suivantes.

Résolutions

Considérant l'importance des moyens de communication, nous, professionnels des médias et de la communication, prenons les résolutions suivantes:

Contribuer à résorber les phénomènes d'érosion côtière et de la désertification et des violences extrémistes à travers le monde, spécifiquement sur le continent africain;

Promouvoir, à travers les moyens de communication, le respect de l'environnement et la cohésion sociale en vue d'un développement durable en Afrique et dans le monde.

Recommandations

Considérant l'ampleur et les conséquences des phénomènes d'érosion côtière, de désertification et de violences extrémistes, nous, participants au refresher program UCAP 2022 à Lomé, faisons les recommandations ci-après.

Aux professionnels des médias et de la communication:

Veiller au respect des règles d'éthique et de déontologie dans le traitement de l'information ;

Sensibiliser l'opinion aux causes naturelles et anthropiques de l'érosion côtière, notamment l'exploitation immodérée de la mer;

Contribuer à l'éducation des populations face aux menaces que constituent l'érosion côtière, la désertification et le terrorisme.

Aux gouvernants et aux opérateurs économiques:

Veiller au respect des engagements par l'application des accords et conventions au plan international, ainsi que des lois et règlements au plan national;

Initier des concertations régionales, voire continentales, en vue de l'élaboration et l'adoption de normes en matière de construction des ports et autres infrastructures côtières;

Associer les populations aux prises de décisions et aux mesures relatives aux situations de crises.

Aux acteurs de la société civile :

Faire prendre conscience aux populations qu'elles sont concernées, directement ou indirectement, par les phénomènes d'érosion côtière, de la désertification et des violences extrémistes, quelles que soient les régions ;

Contribuer à l'éducation en vue d'un changement de comportement en faveur de la sauvegarde de l'environnement et de la paix dans le monde.

Aux autorités religieuses et traditionnelles:

Continuer à éduquer les fidèles croyants et les administrés sur la nécessité de sauvegarder l'environnement, notre bien commun;

.Expliquer aux populations la nécessité de respecter les mesures prises face aux phénomènes d'érosion côtière, de la désertification et des violences extrémistes;

3.S'assurer que les populations quittent effectivement les zones dangereuses ou à risques, en cas d'alertes, afin de réduire, voire éviter les dégâts matériels et humains;

Exhorter à une véritable «conversion écologique» des cœurs en vue d'une meilleure gestion des ressources de la planète, et particulièrement des océans.

Les différentes délégations ont exprimé une note de satisfaction renouvelée aux autorités togolaises et à l'UCAP-Togo pour toutes les dispositions prises en vue du bon déroulement de cette rencontre.

Les différentes délégations ont quitté le sol togolais le mardi 16 août 2022. Le Refresher Program 2023 est annoncé du 9 au 17 août 2023 à Cotonou en République du Bénin.


Distribué par APO Group pour Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP) – Togo.

Pour plus d'informations :
Le Président de l'UCAP-TOGO, Peter Sassou DOGBE: (00228) 93 47 08 80
Le Président du Comité d'organisation, Christian BARRIGAH: (00228) 90 35 97 44

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2022 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Conception de site Web