Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Mozambique : la Banque africaine de développement accorde un don de 33 millions de dollars pour améliorer le réseau électrique à  la frontière du Malawi, de la Zambie et du Zimbabwe

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org/fr) a approuvé, le 5 décembre 2023 à Abidjan, un don de

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org/fr) a approuvé, le 5 décembre 2023 à Abidjan, un don de 33,25 millions de dollars américains au Mozambique pour mettre en œuvre le Projet de ligne de transport Songo-Matambo.

Le don provient de la Facilité d'appui à la transition, un instrument financier de la Banque destiné aux États en transition. L'objectif du projet est d'accroître la fiabilité et la sécurité de l'approvisionnement électrique du Mozambique et de promouvoir l'intégration régionale du réseau électrique et du commerce de l'électricité.

«Le projet s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large qui vise à moderniser le réseau pour permettre l'installation et l'évacuation de capacités supplémentaires de production d'électricité, et contribuer ainsi à l'affirmation du Mozambique comme pôle énergétique émergent dans la région. Ce projet améliorera la qualité de l'approvisionnement dans les régions du centre et du nord, où se trouve la majeure partie de la population du Mozambique, et contribuera de ce fait au développement du pays. Le projet facilitera également la mise en œuvre d'interconnexions régionales prioritaires telles que Mozambique-Malawi et Mozambique-Zambie», a déclaré César Mba Abogo, responsable du bureau pays de la Banque africaine de développement au Mozambique.

Le projet consiste à construire 118 kilomètres de ligne de transport à circuit unique haute tension de 400 kilovolts (kV) de Songo à Matambo. La ligne traversera le site où sera construite la future sous-station Cataxa pour intégrer la centrale hydroélectrique envisagée de Mphanda Nkuwa. En outre, elle utilisera une tour aérienne autoportante en treillis d'acier, une configuration de conducteur horizontal d'une capacité de transfert d'énergie de 2 300 mégawatts (MW).

Le projet prévoit d'agrandir la sous-station de Songo afin d'étendre la barre omnibus de 220 kV, d'installer un nouveau transformateur de déphasage 220/220 kV de 600 MVA pour réguler les flux dans le réseau, ainsi qu'un transformateur élévateur 220/400 (300) kV de 3x200 MVA. Le projet permettra également de remettre en état le transformateur actuel 220/400 (300) Kv de 3x200 MVA.

Des travaux d'envergure seront également réalisés à la sous-station de Matambo qui sera agrandie.Ainsi, une nouvelle travée d'alimentation de 400 kV à la nouvelle extension de 400 kV de Matambo sera construite pour intégrer la ligne de 400 kV en provenance de Songo.

La zone bénéficiaire du projet est la province de Tete qui se trouve dans le corridor de développement de la vallée du Zambèze, un territoire frontalier du Malawi, de la Zambie et du Zimbabwe. Cette province compte 15 districts : Angónia, Changara, Chiúta, Chifunde, Cahora Bassa, Dôa, Marara, Marávia, Macanga, Moatize, Mutarara, Mágoè, Tsangano, Zumbo et la ville de Tete.


Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Contact médias :
Alexis Adélé
Département de la communication et des relations extérieures
media@afdb.org

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Conception de site Web