Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

L'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique soutient les efforts des autorités béninoises dans la lutte contre la traite des personnes

Le rapport qui est à sa 17ème édition couvre au total 187 pays dans le monde, y compris les Etats-Unis, et il évalue les efforts des gouvernements

Le rapport qui est à sa 17ème édition couvre au total 187 pays dans le monde, y compris les Etats-Unis, et il évalue les efforts des gouvernements dans la lutte contre la traite des personnes sur les plans de la poursuite des trafiquants, de la protection des victimes et de la prévention de la traite.

L'évaluation des pays repose sur les normes édictées dans la Loi de 2000 des Etats-Unis sur la Protection des Victimes de la Traite (TVPA) et les normes énoncées dans le Protocole additionnel à la Convention des Nations-Unies contre le crime organisé transnational visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, dit «Protocole de Palerme». Le Bénin a ratifié ce protocole en 2004. La TVPA exige du Secrétaire d'Etat qu'il soumette chaque année au Congrès, un rapport annuel sur la traite des personnes dans le monde. Le but de ce rapport est d'inciter à l'action et de forger des partenariats de par le monde en faveur de la lutte contre les formes modernes d'esclavage.

Dans le classement, les pays sont répartis en trois catégories principales par mérite, selon les efforts fournis pour combattre la traite des personnes: catégorie 1, catégorie 2 et catégorie 3. Il existe une quatrième catégorie qui est la liste de surveillance de la catégorie 2.

Le Bénin a été maintenu sur la liste des pays sous surveillance de la catégorie 2 pour la deuxième année consécutive car (a) il n'a pas fourni de preuves d'accroissement des efforts de lutte contre la traite des personnes par rapport à l'année précédente, (b) il n'a pas encore fait les réformes nécessaires dans le domaine de la traite des personnes.

Le Bénin risque d'être classé dans la catégorie 3 l'année prochaine, s'il ne réalise pas des progrès suffisants pour justifier un surclassement. Les pays classés dans la catégorie 3 peuvent faire l'objet de restrictions en vertu de la loi en matière d'aide étrangère non-humanitaire et non liée au commerce.

L'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique se réjouit que les autorités béninoises aient pris conscience de la mesure du défi posé. L'Ambassade des États-Unis d'Amérique soutient pleinement les efforts déployés par le gouvernement du Bénin, l'Assemblée Nationale du Bénin, la communauté des ONGs et d'autres acteurs importants au Bénin, afin que le pays prenne des mesures pour lutter contre la traite des êtres humains et éviter ainsi d'être reversé au niveau 3 dans la prochaine édition du rapport du Département d'Etat américain sur la traite des personnes.

L'Ambassade des États-Unis d'Amérique se réjouit de pouvoir poursuivre la collaboration continue avec les autorités béninoises dans l'avancement de notre objectif commun de lutter contre la terrible pratique de l'esclavage moderne, autrement dit la traite des personnes.

Le lien vers le rapport sur le Bénin peut être trouvé ici: http://APO.af/ucvSvg.


Distribué par APO pour U.S. Embassy Cotonou - Benin.
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Design web adaptatif