Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation dans l'Espace Sahélien: Les acteurs de la réflexion stratégique et de la prospective renforcent leurs capacités, à  Ouagadougou

Les acteurs de la réflexion stratégiques et de la prospective se réunissent pour la deuxième fois les 24 et 25 juin 2019 à Ouagadougou (Burkina

Les acteurs de la réflexion stratégiques et de la prospective se réunissent pour la deuxième fois les 24 et 25 juin 2019 à Ouagadougou (Burkina Faso), le pays qui exerce la présidence tournante du G5 Sahel. Il s'agit pour cette rencontre de poursuivre la réflexion sur la contribution des centres d'analyses stratégiques et de prospective dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation dans l'espace G5 sahel et en Afrique de l'Ouest. Elle est placée sous la présidence du Ministre burkinabè de l'Economie, des Finances et du Développement, Président du Conseil des ministres du G5 Sahel, Lassané Kaboré.

Deuxième du genre après celle de Bamako au Mali qui avait permis de poser les jalons pour une synergie d'action entre les centres de recherche des Etats membres du G5 Sahel, la rencontre de Ouagadougou permettra tout comme celle de Bamako, de réunir un panel représentatif des centres de recherche stratégique africains, institutionnels et privés en vue de produire un diagnostic sur les capacités et les besoins des acteurs de la réflexion et de la pensée stratégique au Sahel.

L'intérêt de cette rencontre placée sous le thème:« Renforcement des capacités d'analyse et de réflexion stratégique des centres de recherche des pays du G5 Sahel et de l'Afrique de l'Ouest», c'est de pouvoir mettre en réseau les différents centres de recherche et de partager les résultats de la recherche afin d'accroitre l'efficacité des Etats du G5 Sahel et de l'Afrique de l'ouest en matière d'anticipation des menaces et de proposition de réponses à la problématique de l'insécurité qui sévit dans le Sahel.

De façon spécifique, elle devrait permettre d'institutionnaliser et d'opérationnaliser le réseau régional de réflexion stratégique ; de créer une plateforme d'échanges, de dialogue et de travail entre praticiens, secteur académique et société civile; d'officialiser les partenariats, de dynamiser les échanges et d'opérationnaliser le réseau régional; de renforcer la collaboration entre les États, les acteurs de la réflexion stratégique, le G5 Sahel, l'Union Africaine et l'OIF; de définir dans le cadre de la coopération régionale des orientations et activités des centres d'études nationaux, en fonction des spécificités des uns et des autres et de leurs besoins à travers une feuille de route.

Les travaux de cette rencontre qui réunira une quarantaine de participants, se dérouleront sous forme de panels thématiques durant lesquels la parole sera donnée aux responsables des centres de recherche ; aux chercheurs et experts sahéliens; aux praticiens des questions de paix et sécurité au Sahel; aux membres de gouvernements et du corps diplomatique afin de favoriser des échanges nourris sur le thème de la rencontre.

Une session spéciale sera dédiée à la validation de la feuille de route et à la création du réseau des think tanks.

La rencontre de Ouagadougou est organisée par le G5 Sahel en partenariat avec l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).


Distribué par APO Group pour G5 Sahel.
Copyright 2019 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Panier d'achats