Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Colonel Nazma Begum du Bangladesh, une femme engagée pour la paix

A l'occasion de la 20èmeJournée des casques bleus, nous vous faisons découvrir le quotidien de ces hommes et femmes en uniformes qui travaillent pour

A l'occasion de la 20èmeJournée des casques bleus, nous vous faisons découvrir le quotidien de ces hommes et femmes en uniformes qui travaillent pour le retour de la paix en République centrafricaine, sous la bannière des Nations Unies. Le Colonel Nazma Begum, médecin-chef du contingent médical du Bangladesh à la MINUSCA en est une.

Le Docteur Nazma Begum est, depuis le 22 novembre 2018, le commandant du contingent médical du Bangladesh à l'hôpital de la MINUSCA dans la sous-préfecture de Kaga-Bandoro, située à quelques 300 kilomètresau nord de Bangui. La seule femme parmi tous les commandants de contingents de la MINUSCA, ce pour la deuxième fois, après qu'elle a fièrement honoré ce statut en 20166 au sein de l'Opérationdes Nations Unies en Côte d'Ivoire(ONUCI).

Professionnelle et assidue à la tâche, elle incarne aussi d'un leadership apprécié de toute son entourage. Ce qui lui a valu des distinctions, notamment celui de la première femme ''casque bleu'' commandant de contingent de l'histoire des opérations de maintien de la paix de l'ONU. Elle a aussi obtenu le ''Awards for Distinguished Services'', le prix émérite »»pour services rendus et le Prix 2016 du défenseur militaire du genre.

Mais la modeste femme officier ne semble pas du tout s'en émouvoir. Toujours à son aise, elle pense ne faire que son devoir. «Les récompenses individuelles viennent juste vous rappeler que vous avez bien fait votre travail.L'important, c'est ce que les gens tirent de votre contribution à la paix», dit-elle

À la MINUSCA, avec une équipe médicale très dévouée, le colonel Nazma fournit un soutien médical aux populations locales ainsi qu'aux personnels militaires et civils de sa zone de responsabilité du secteur centre de la Centrafrique. L'équipe prodigue plusieurs types de prestations, des examens médicaux de routine à la chirurgie. En outre, ils fournissent une éducation en matière de santé et d'hygiène, des conseils en matière de planification familiale, de contrôle prénatal, d'encouragement à l'allaitement maternel, la vaccination, la santé et l'alimentation des enfants, la prévention du VIH/SIDA, la prévention du paludisme, l'éducation et l'autonomisation.

Le Colonel Nazma travaille à maintenir l'hôpital ouvert en permanence pour tous ceux qui ont besoin de soins médicaux. Ce qui a permis à l'hôpital de fournir un soutien à environ 800 habitants au cours des quatre derniers mois, notamment un traitement de sauvetage pour 50 patients pour diverses pathologies.

Ecrivaine, guitariste et chanteuse à ses heures perdues, elle a prouvé à suffisance que les femmes peuvent également jouer un rôle de gardien de la paix dans les zones de conflits. Et son souhait est que «la République centrafricaine et ses fils fassent complètement la paix, afin que s'ouvrent des perspectives positives de développement durable pour ce beau pays».


Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).
Copyright 2019 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Commerce électronique, e-commerce