Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le ministre du Pétrole de la République du Soudan du Sud se joint à  l'Opep, à  la Russie et à  l'Arabie saoudite pour stabiliser le marché pétrolier

l'Hon. Puot Kang Chol, ministre du Pétrole du Soudan du Sud, a rejoint ses autres homologues de l'Opep et de l'Opep + aujourd'hui pour s'entendre sur

l'Hon. Puot Kang Chol, ministre du Pétrole du Soudan du Sud, a rejoint ses autres homologues de l'Opep et de l'Opep + aujourd'hui pour s'entendre sur un accord historique visant à couper 9,7 millions de barils de pétrole par jour d'approvisionnement à compter du 1er mai 2020. L'accord est de nature historique et devrait permettre au marché pétrolier de se rééquilibrer et de maintenir la stabilité des prix au moins jusqu'en 2022.

« Le Soudan du Sud est le seul pays producteur d'Afrique de l'Est. Notre production était supérieure à 350 000 b / j avant la guerre civile et, après des efforts continus pour remettre en production des champs endommagés, nous produisons actuellement environ 185 000 b / j. Notre objectif est d'attirer plus d'investissements dans nos champs pétroliers pour ramener notre pays à un niveau de production de 300 000 b / j », a déclaré l'hon. Puot Kang Chol.

« La guerre des prix actuelle et la pandémie de coronavirus ont affecté notre économie et nos perspectives d'investissement, nous nous félicitons donc naturellement de tous les efforts visant à stabiliser le marché pétrolier et la République du Soudan du Sud continuera de jouer son rôle pour assurer la stabilité du marché au profit de toutes les parties prenantes,» a-t-il ajouté. « Notre gouvernement continuera de faire de son mieux pour atteindre les objectifs d'ajustement de la production de pétrole et lutter contre le coronavirus. Ce sont des priorités et nous continuerons de collaborer avec tous nos partenaires pour préserver les intérêts de notre industrie et de notre économie », a-t-il conclu.

Avec d'autres pays producteurs africains, le Soudan du Sud est un soutien clé de la Déclaration de coopération et de l'Opep+ depuis 2016. Aujourd'hui, l'Opep et les pays membres de l'Opep+ ont décidé de réduire la production de pétrole de 9,7 millions de barils par jour à compter du 1er mai 2020 et jusqu'au 30 juin 2020. A partir du 1er juillet 2020, les baisses de production seront réajustées à 8 millions de barils par jour jusqu'à la fin de l'année. Enfin, l'Opep et les pays membres de l'Opep+ se sont mis d'accord sur une réduction de la production de 6 millions de barils par jour du 1er janvier 2021 jusqu'à fin avril 2022.


Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Conception de logiciel de gestion