Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Communiqué de presse de la 607ème réunion CPS séance publique sur le thème: “agriculture, sécurité alimentaire, paix et stabilité en Afrique”

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), a tenu sa 607èmeréunion le 27 juin 2016, sous la forme d'une séance publique

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), a tenu sa 607èmeréunion le 27 juin 2016, sous la forme d'une séance publique consacrée à l'examen du thème: "agriculture, sécurité alimentaire, paix et stabilité en Afrique".

Le Conseil a suivi une communication du Département de l'Economie rurale et de l'Agriculture de la Commission de l'UA (DREA), des interventions des représentants des Etats membres de l'UA, des partenaires bilatéraux et multilatéraux, ainsi que celles des organisations de la société civile.

Le Conseil a souligné que la production agricole et la sécurité alimentaire d'une part, et la paix et la stabilité de l'autre part, sont intimement liées. A cet égard, le Conseil a en outre souligné la nécessité de bâtir des synergies en vue de la mise en œuvre de l'Architecture africaine de Paix et de Sécurité (APSA) ainsi que du Programme global pour le Développement de l'Agriculture en Afrique (CAADEP).

Le Conseil a également relevé qu'une organisation efficace ainsi qu'une gestion appropriée de la propriété foncière, la mise en place des infrastructures nécessaires pour l'agriculture, ainsi qu'un mécanisme de financement durable, pourraient contribuer à une augmentation significative de la production alimentaire, laquelle pourra à son tour concourir à la sécurité alimentaire, à la prévention des conflits et au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique. Dans ce contexte, le Conseil a également souligné la nécessité pour le secteur privé d'investir massivement dans le secteur agricole et de participer à la promotion d'une agriculture compatible avec la présentation de l'environnement et qui s'adapte aisément au changement climatique.

Le Conseil a également souligné la nécessité pour les paysans/fermiers de procéder à la diversification de leurs activités agricoles dans le but d'éviter les risques associés à la monoculture surtout durant les périodes de fluctuations des prix sur le marché. Par ailleurs, le Conseil a lancé un appel pressant aux Etats membres en faveur de la modernisation et de la mécanisation de l'agriculture, plus particulièrement de la production des denrées alimentaires, en vue d'éviter les effets pervers du changement climatique et du régime très souvent instable des saisons.

Le Conseil a salué les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo sur la croissance et la transformation de l'agriculture de 2014, et a félicité les Etats membres qui ont déjà entrepris sa mise en œuvre. Le Conseil a, à cet égard, invité les Etats membres qui ne l'ont pas encore fait, à procéder à la mise en œuvre de cette Déclaration.

Le Conseil a convenu de consacrer au moins une séance chaque année à l'examen de ce thème: agriculture, sécurité alimentaire, paix et stabilité en Afrique. A cet égard, le Conseil a demandé à la Commission d'inclure dans ses rapports et présentations, des études de cas pratiques sur la relation qui existe entre l'agriculture, la sécurité alimentaire, la paix et la stabilité en Afrique.

Le Conseil a convenu de rester activement saisi de cette question.


Distribué par APO pour African Union Commission (AUC).
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Création de site Web