Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Coronavirus - Mali : Lutte contre la COVID-19 : lorsque les acteurs de la société civile Å“uvrent pour la santé publique

Depuis le 7 juillet dernier et pour une durée de deux mois, la Division des Affaires civiles de la MINUSMA met en œuvre un projet de "Mobilisation

Depuis le 7 juillet dernier et pour une durée de deux mois, la Division des Affaires civiles de la MINUSMA met en œuvre un projet de "Mobilisation Citoyenne pour Zéro Coronavirus au Mali", en collaboration avec la Jeune Chambre Internationale (JCI) et la Coalition des Alternatives Dettes du Mali (CAD-MALI). Ce projet qui concerne Bamako et plusieurs régions du Mali a pour objectif d'appuyer la lutte contre le coronavirus en mettant à contribution les acteurs de la société civile.

Le projet "Mobilisation Citoyenne pour Zéro Coronavirus au Mali" appuie les efforts déjà consentis par les pouvoirs publics dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, à travers des activités de sensibilisation et de communication. Le principe est de se servir du réseau de 180 ambassadeurs de la paix et bloggeurs pour lutter contre la propagation du coronavirus. Formés par les experts du Ministère de la Santé et des Affaires sociales ces actrices et acteurs de la société civile sensibilisent dans les familles, mais aussi auprès des grins (groupes d'amis) et dans les communautés et ce, dans toutes les zones ciblées par le projet. À Bamako, 27 femmes et 23 hommes représentants les six communes du district et différentes associations de la société civile y prennent déjà part. Avec un budget de plus de 36 millions de FCFA, le projet ambitionne de toucher directement près de 6000 bénéficiaires. À travers son important volet communication, près de cinq millions de personnes seront indirectement touchées par les messages de sensibilisation, grâce notamment aux radios communautaires, à l'affichage publique en six langues, à des haut-parleurs dans les lieux publics, ou encore aux réseaux sociaux et à travers la distribution de kits de lavage de mains.

La cérémonie de lancement officiel a eu lieu le 7 juillet dernier, à la mairie de la Commune I du District de Bamako. C'était en présence du Directeur général de la santé publique et de l'hygiène, le Dr René Diarra, et des maires des Communes I et III de la capitale. « Le projet de "Mobilisation Citoyenne pour Zéro Coronavirus au Mali" va nous aider, nous les maires, à intensifier la lutte contre le coronavirus, puisque nos bureaux sont parmi les plus fréquentés. Quotidiennement, nous devons célébrer les mariages, nous recevons les déclarations de naissance, de décès et assurons d'autres services essentiels », a expliqué le maire de la Commune I, s'exprimant au nom des six mairies du district. Mme Diallo Mariam Traoré, l'une des bénéficiaires du projet, estime également que « cette aide de la MINUSMA dans la lutte contre le COVID-19 est arrivé au moment crucial où la population en a vraiment besoin. Tout en saluant « l'implication des femmes qui ont été choisies pour la gestion des kits et matériels, » Mme Diallo a promis « d'en faire bon usage ».

Outre les six communes du District de Bamako, les activités ont déjà eu lieu à Mopti, Bandiagara, Djenné, Ségou et Gao. Elle se poursuivront jusqu'à la fin du mois d'août à Tombouctou, Kidal, Ménaka, Taoudéni, Douentza et Tessalit. Partout, les autorités locales ont exprimé leur gratitude à l'endroit de la MINUSMA pour ce soutien.


Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Vente en ligne