Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur le Mali

Le Secrétaire général condamne fermement l'attaque perpétrée ce matin contre le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies

Le Secrétaire général condamne fermement l'attaque perpétrée ce matin contre le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) à Aguelhok dans la région de Kidal. Dix casques bleus tchadiens ont été tués et au moins 25 blessés. Les forces de la MINUSMA ont répondu de manière robuste et plusieurs assaillants ont été tués.

Le Secrétaire général transmet ses sincères condoléances au Gouvernement du Tchad et aux familles et aux proches des victimes. Il souhaite un rétablissement rapide aux blessés et rend hommage au dévouement et au courage des hommes et des femmes servant la MINUSMA au prix de grands risques et sacrifices personnels.

Le Secrétaire général appelle les autorités maliennes, ainsi que les groupes signataires de l'Accord de paix, à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque afin qu'ils puissent être amenés devant la justice aussi vite que possible. Il rappelle que les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international. Le Secrétaire général réaffirme que de tels actes n'entameront pas la détermination sans faille des Nations Unies à continuer à soutenir le peuple et le Gouvernement du Mali dans leurs efforts pour bâtir la paix et la stabilité dans le pays.


Distribué par APO Group pour United Nations - Office of the Spokesperson for the Secretary-General.
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Hébergeur Web