Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Plus de 115 000 doses de vaccins contre la Covid-19 livrées au Burkina Faso

Le Burkina Faso a reçu 115 000 doses de vaccins contre la Covid-19 délivrées grâce à la facilité COVAX, un partenariat entre la Coalition pour les

Le Burkina Faso a reçu 115 000 doses de vaccins contre la Covid-19 délivrées grâce à la facilité COVAX, un partenariat entre la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l'Alliance du Vaccin (Gavi), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les doses de vaccins ont été réceptionnées à l'aéroport international de Ouagadougou par le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouedraogo et son équipe, accompagné des membres du mécanisme COVAX (Gavi, CEPI, UNICEF et OMS -les deux agences du Système des Nations-Unies) et des Représentants des Partenaires techniques et financiers.

Les vaccins proviennent du réseau de production d'AstraZeneca. Cette livraison est une étape importante pour la distribution équitable des vaccins contre la Covid-19, dans le cadre de ce qui constitue la plus grande opération de fourniture de vaccins de l'histoire de la solidarité humaine.

«C'est un moment important pour le Burkina Faso, le continent africain et COVAX. Cette livraison nous rapproche de notre objectif commun d'accès équitable aux vaccins COVID-19»,a déclaré le Dr Ahawo Komi M. Alain, responsable pays, Gavi, l'Alliance du Vaccin.«Gavi est fier de voir arriver cette livraison au Burkina Faso; ces vaccins protégeront les plus vulnérables, y compris les travailleurs de la santé en première ligne de la lutter contre cette pandémie».

Depuis le début de l'épidémie, les partenaires techniques et financiers ont soutenu les efforts du gouvernement burkinabè par la fourniture des matériels de protection individuelle (masques, gants, gel hydroalcoolique, savons, etc.), des respirateurs, des frigos solaires pour la conservation des vaccins, ainsi que par le soutien aux campagnes de sensibilisations auprès des populations.

«Comme le soulignait Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l'OMS, 'L'équité vaccinale n'est pas seulement une question de solidarité mondiale, mais elle l'est aussi d'un intérêt personnel éclairé : personne n'est en sécurité tant que nous ne le sommes pas tous'.Alors, ce premier arrivage de vaccin et ceux qui vont suivre vont permettre au Burkina Faso de contribuer à l'effort régional et mondial de contrôle de la pandémie par la vaccination, mais surtout de permettre aux groupes à risque de bénéficier des bienfaits de la vaccination en évitant de tomber malades, de développer des formes graves et de mourir de la Covid-19. Je pense aux agents de santé, aux personnes vulnérables en raison de leur âge et des maladies chroniques qui les affectent», a dit la Représentante de l'OMS au Burkina Faso, Dr Alimata Diarra Nama.«Le vaccin reçu est un vaccin sûr dont l'efficacité a été prouvée même dans le contexte actuel marqué par l'apparition de nombreux variants. J'attends avec impatience le début de la campagne de vaccination», a-t-elle ajouté.

Le Burkina Faso fait partie de 92 pays à faible et moyen revenu bénéficiant de doses gratuites grâce à la garantie de marché COVAX. Afin de recevoir des doses, le gouvernement a élaboré un plan national de déploiement et de vaccination Covid-19, qui sera désormais opérationnalisé grâce à cette livraison. Les personnels de santé, les personnes avec des comorbidités et les candidats au pèlerinage à la Mecque seront vaccinés prioritairement dès le début du mois de Juin. A terme, la campagne nationale de vaccination permettra de vacciner la totalité de la population adulte de plus de 18 ans soit plus de 10,2 millions de personnes.

«Cette première livraison est une victoire. Tous les principaux indicateurs de l'enfance mondiaux ont régressé un an après la déclaration de la pandémie, laissant plus d'enfants et de jeunes exsangues, sans perspectives d'avenir. Il est donc urgent de vacciner les adultes et éviter une flambée épidémique qui génèrerait plus de détresse et de pauvreté. Rappelons-le:les vaccins sauvent des vies», a dit la Représentante de l'UNICEF au Burkina Faso, Sandra Lattouf. «Nous saluons le leadership du gouvernement burkinabè qui mobilise les ressources techniques et humaines nécessaires pour organiser cette campagne nationale de vaccination», a-t-elle ajouté.

COVAX a signé des accords permettant d'accéder à plus de deux milliards de doses de vaccins contre la Covid-19. A ce jour, plus de 68millions de doses ont été expédiées à 124pays par le mécanisme COVAX.


Distribué par APO Group pour United Nations Children's Fund (UNICEF).
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Logiciel de billetterie et d'abonnements en ligne