Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Multinational : La Banque africaine de développement et ses partenaires lancent un projet de 3,9 millions de dollars pour aider à  catalyser les investissements de la diaspora dans huit pays africains

La Banque africaine de développement (www.afdb.org/fr), la Commission de l'Union africaine et l'Organisation internationale pour les migrations ont

La Banque africaine de développement (www.afdb.org/fr), la Commission de l'Union africaine et l'Organisation internationale pour les migrations ont signé un protocole d'accord portant sur un financement de 3,9millions de dollars sous forme de dons pour renforcer l'investissement, le capital humain et l'engagement philanthropique de la diaspora dans huit pays africains.

L'accord a été signé à Addis-Abeba, en Éthiopie. Cet accord tripartite de financement et de mise en œuvre soutiendra le projet « Streamlining Diaspora Engagement to Catalyze Private Investments and Entrepreneurship for Enhanced Resilience » (Rationaliser l'engagement de la diaspora pour catalyser les investissements privés et l'esprit d'entreprise afin de renforcer la résilience, SDE4R de son acronyme en anglais). Les pays cibles sont la Gambie, le Liberia, Madagascar, le Mali, la Somalie, le Soudan du Sud, le Togo et le Zimbabwe.

Le projet aidera les pays bénéficiaires à identifier les meilleures méthodes pour mobiliser efficacement le capital humain et financier de la diaspora, soit pour soutenir le développement socioéconomique en relançant le secteur privé national, soit pour se relever à la suite d'une crise politique ou humanitaire en tirant parti de l'expertise et des réseaux des groupes de la diaspora.

Abdul Kamara, directeur général adjoint pour la région Afrique de l'Est de la Banque africaine de développement, a déclaré que le projet stimulera les opportunités d'affaires et le soutien technique à la résilience socioéconomique à travers le continent en promouvant des outils de financement innovants et des initiatives de transfert de compétences.

« La signature aujourd'hui de l'accord de don du projetSDE4R est une étape importante dans l'exploitation de l'engagement de la diaspora pour catalyser les investissements privés et l'entrepreneuriat afin de renforcer la résilience des populations, notamment des femmes, des jeunes et des habitants des zones rurales. Cette intervention contribuera à stimuler les investissements en faveur des groupes les plus vulnérables dans les pays bénéficiaires, y compris les populations déplacées de force et les communautés d'accueil », a-t-il indiqué.

MmeBetty Mupenda Wangozi, directrice par intérim de la Direction des citoyens et de la diaspora de la Commission de l'Union africaine, a souligné l'opportunité de l'accord, compte tenu du rôle de chef de file de son organisation dans la coordination des efforts visant à exploiter la contribution de la diaspora au développement de l'Afrique. Elle a ajouté que le projetSDE4R fera considérablement progresser l'Agenda2063 de l'Union africaine dans les pays bénéficiaires.

MmeMariama Cissé Mohamed, directrice du Bureau de liaison spécial de l'Organisation internationale pour les migrations à Addis-Abeba, a déclaré que le projet s'alignait sur le mandat de son organisation, qui vise à promouvoir le développement socioéconomique par la migration tout en fournissant une assistance humanitaire aux migrants dans le besoin, y compris les réfugiés et les populations déplacées internes. « En tant que tel, cet accord constitue un tremplin pour des interventions plus globales envisagées à travers le continent africain, sur la base d'initiatives existantes et évolutives sur l'engagement de la diaspora pour le développement du secteur privé. »

Outre les gouvernements des huit pays cibles, le projet devrait compter 10 000bénéficiaires directs et 40 000bénéficiaires indirects dans les communautés touchées par des conflits, les changements climatiques et d'autres catastrophes humanitaires et environnementales.

La Banque a approuvé le projetSDE4R le 4juillet 2023, avec un financement provenant de sa Facilité d'appui à la transition. L'Organisation internationale pour les migrations mettra en œuvre le projet sur trois ans, avec la supervision stratégique, les orientations et les conseils de la Commission de l'Union africaine. Il s'agit là d'un exemple concret de partenariat du nexus humanitaire-développement-paix axé sur la mise en œuvre de cadres stratégiques et de priorités communes.

On estime à 160millions le nombre d'Africains de la diaspora ; les quelque 96milliards de dollars qu'ils ont envoyés sur le continent en 2021 ont largement dépassé les 35milliards de dollars d'aide publique au développement qui ont été versés à l'Afrique la même année.


Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Contact média :
Olufemi Terry
Département de la communication et des relations extérieures
Banque africaine de développement
media@afdb.org

Gamal Eldin Ahmed A. Karrar
Chargé de communication principal
Direction de l'information et de la communication, Commission de l'Union africaine
GamalK@africa-union.org

Eric Mazango
Chargé de communication
Organisation internationale pour les migrations
emazango@iom.int

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2024 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Commande en ligne