Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Togo : L'ambassade lance un atelier de lutte contre les fausses nouvelles

Le 8 août, l'ambassadeur Gilmour a officiellement ouvert un atelier de trois jours à l'intention des journalistes togolais pour contrer les fausses

Le 8 août, l'ambassadeur Gilmour a officiellement ouvert un atelier de trois jours à l'intention des journalistes togolais pour contrer les fausses informations. Vingt-cinq journalistes de tout le Togo assistent à l'atelier qui fournira un aperçu mondial du phénomène et proposera des stratégies concrètes pour aider les journalistes à discerner la réalité de la manipulation. L'atelier est dirigé par des journalistes et anciens des programmes d'échange, comme Noel Tadegnon et Sylvio Combey, et comprenaient, entre autres, du matériel produit dans le cadre de la campagne d'information anti-fake news «YALI Checks».

L'atelier est la première phase d'une initiative en trois étapes lancée par la Section des Affaires Publiques de l'ambassade pour contrer la diffusion de fausses informations, ce qui exacerbe les tensions au Togo. La deuxième phase comprendra des ateliers régionaux ciblant les organisations de la société civile, les leaders communautaires, les responsables locaux, les jeunes et les membres du réseau YALI. Au cours de la phase trois, nous travaillerons avec un groupe de jeunes journalistes talentueux pour créer un vidé hebdomadaire parodique sous la forme d'une série Web. Chaque semaine, le progarmme portera un regard humoristique sur l'actualité au Togo et sera diffusé en ligne et sur WhatsApp.

Dans son allocution d'ouverture de l'atelier, l'Ambassadeur Gilmour a souligné que les fausses informations constituent une menace pour le cadre de confiance sur lequel reposent les démocraties. «Pour que la démocratie fonctionne bien, il faut une population bien informée et opérant sur le même ensemble d'hypothèses de base», a déclaré Gilmour. «Les faits existent et nous ne pouvons pas fonctionner sans eux. De plus, je crois que la grande majorité des gens apprécient encore et veulent des informations véridiques. Face au développement de la désinformation et des fausses informations, notre défi consiste donc à aider les gens à séparer les faits de la fiction », a-t-il conclu.


Distribué par APO Group pour Ambassade des Etats-Unis au Togo.
Copyright 2018 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Application Web