Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Boukadoum: l'Algérie et l'Espagne s'entendent sur les questions intéressant les deux pays

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a indiqué mercredi à Alger que l'Algérie et l'Espagne s'entendaient à 100% sur les questions

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a indiqué mercredi à Alger que l'Algérie et l'Espagne s'entendaient à 100% sur les questions intéressant les deux pays dans tous les domaines".

"L'Algérie et l'Espagne s'entendent à 100% sur les questions intéressant les deux pays dans tous les domaines, notamment la coopération bilatérale, économique, gazière, pétrolière, culturelle, consulaire, la migration et la délimitation des frontières ainsi que sur les prochaines étapes, en l'occurrence la Haute commission liant les deux pays", a-t-il précisé.

M. Boukadoum intervenait lors d'une conférence de presse conjointement animée avec la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Arancha Gonzalez Laya , en visite en Algérie.

"Nous sommes en entente complète et nous avons convenu de rester en contact continu sur toutes les questions et les défis internationaux notamment la Libye, le Mali, le Sahel et tout ce qui touche à la Méditerranée", a-t-il indiqué.

De son côté, Mme Gonzalez Laya a indiqué que l'Algérie était un "pays voisin, ami mais aussi un partenaire stratégique".

Elle a ajouté que les deux pays avaient "l'opportunité" de redémarrer ensemble cette relation, se félicitant de l'existence d'une coopération entre les deux pays "extrêmement utile et très performante dans des sujets comme la migration et la lutte contre le terrorisme" ainsi que d'une "très bonne relation" en matière énergétique avec le souhait de son pays de "passer à la vitesse supérieure".

Elle a indiqué également avoir transmis à M. Boukadoum les souhaits du président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez de se rendre en Algérie en avril prochain et exprimé la disponibilité de son pays à tenir en Espagne la prochaine réunion du groupe de haut niveau qui lie les deux gouvernements pour faire un "examen stratégique" des relations entre les deux pays.

Mme Gonzalez Laya a rappelé que l'Espagne avait été le premier pays européen à féliciter le nouveau président algérien après son élection, et exprimé la disposition de son pays à appuyer ce nouveau gouvernement algérien.

Elle a dit aussi avoir relevé "la grande disponibilité et disposition" des deux pays à contribuer à la stabilité de la Méditerranée, en particulier la Libye, et du Sahel.

Auparavant, les deux ministres ont eu des entretiens, qui ont été élargis par la suite aux membres des deux délégations.


Distribué par APO Group pour L'Ambassade d'Algérie en Croatie.
Copyright 2020 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Panier d'achat