Nous informons, nous communiquons
Nous informons, nous communiquons

Le nouveau rapport de la Chambre africaine de l'énergie souligne l'importance de structurer des accords qui profitent aux économies locales

La Chambre africaine de l'énergie organisera un lancement virtuel pour sa toute première publication de son conseil consultatif, African Energy Road

La Chambre africaine de l'énergie organisera un lancement virtuel pour sa toute première publication de son conseil consultatif, African Energy Road to Recovery: Comment l'industrie énergétique africaine peut se remodeler pour un retour post-COVID-19 (https://bit.ly/3eAnbii); L'événement public aura lieu le 16 mars 2021, 16h00 SAST;Inscrivez-vous ici pour y assister (https://bit.ly/3rGnFHf); L'événement comptera avec la participation des membres du conseil consultatif: Kola Karim, PDG de Shoreline Natural Resources; C. Derek Campbell, PDG de Energy & Natural Resource Security, Inc; Jovita Nsoh, chef de programme principal chez Microsoft et Akinwole Omoboriowo II, président-directeur général de Genesis Energy Group; Nosizwe Nokwe-Macamo, Président Exécutif et Fondateur de Raise Africa Investments et Rémi Mouchel, Directeur des Opérations et Président du Directoire d'IFP Training; Réservez une entrevue avec les médias en envoyant un e-mail à news@energychamber.org.

Le 16 mars 2021 à 16h SAST, la Chambre africaine de l'énergie (Chambre) sera rejointe par certains de ses membres du conseil consultatif pour le lancement de sa dernière publication, African Energy Road to Recovery: Comment l'industrie énergétique africaine peut se remodeler pour un retour post-COVID-19 (https://bit.ly/3eAnbii).

La session ouverte au public d'une heure discutera des sujets clés explorés dans le rapport et permettra une session de questions-réponses à tous les médias. Tous les médias sont également invités à contacter news@energychamber.org pour réserver des interviews avec la Chambre et certains de ses membres du conseil consultatif.

L'événement de lancement sera modéré par Verner Ayukegba, vice-président principal de la Chambre africaine de l'énergie et comprendra la participation de Kola Karim, PDG de Shoreline Natural Resources; C. Derek Campbell, PDG de Energy & Natural Resource Security, Inc; Jovita Nsoh, chef de programme principal chez Microsoft et Akinwole Omoboriowo II, président-directeur général de Genesis Energy Group; Nosizwe Nokwe-Macamo, Président Exécutif et Fondateur de Raise Africa Investments et Rémi Mouchel, Directeur des Opérations et Président du Directoire d'IFP Training.

Alors que les investissements énergétiques mondiaux atteignent des niveaux records, la capacité de l'Afrique subsaharienne à financer des projets d'infrastructure à grande échelle dépend de la mise en œuvre réussie de réformes transformatrices du commerce, de l'investissement et du gouvernement.

L'impact du COVID-19 sur les flux d'investissement énergétique ne peut être sous-estimé. Au début de 2020, les investissements mondiaux dans le secteur de l'énergie devraient augmenter de 2% - la plus forte augmentation en six ans - et au lieu de cela, on estime qu'ils ont chuté de 20% d'une année sur l'autre, selon l'Agence internationale de l'énergie. Rapport World Energy Investment 2020.

Dans le seul secteur pétrolier et gazier, on estime que les investissements ont diminué d'un tiers, tandis que les investissements dans le schiste se sont contractés de 50%. Si les niveaux d'investissement devaient rester les mêmes en 2021, la production de pétrole chuterait de 9 millions de barils par jour d'ici 2025. On estime que les investissements mondiaux dans le secteur de l'électricité ont diminué de 10%, couplé à une réduction de 9% des investissements dans le réseau électrique.

Alors que les investissements dans les énergies renouvelables ont été moins touchés par la pandémie - la part des dépenses mondiales dans les technologies d'énergie propre passant d'environ un tiers à 40% - c'est encore nettement inférieur au niveau nécessaire pour faciliter la transition énergétique.

In the short-term, volatile demand, reduced cash flow, ongoing lockdowns and disrupted

supply chains caused oil and gas companies to cancel or postpone new projects, with greenfield investment in Africa decreasing by 58% year-on-year in the first three months of 2020, according to the U.N. Conference on Trade and Development.

À court terme, la demande volatile, le flux de trésorerie réduit, les verrouillages continus et les perturbations des chaînes d'approvisionnement ont poussé les sociétés pétrolières et gazières à annuler ou à reporter de nouveaux projets, les investissements dans les nouvelles installations en Afrique ayant diminué de 58% en glissement annuel au cours des trois premiers mois de 2020, selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement.

Les dettes importantes et l'évolution de l'économie des projets menacent de freiner l'investissement à long terme, en conjonction avec des options de financement limitées pour les marchés émergents. Pour sa part, l'Afrique représente la deuxième région à la croissance la plus rapide au monde (après l'Asie du Sud) - avec un taux de croissance annuel estimé à 3,9% entre 2017 et 2022 avant la pandémie, et les opportunités associées dans les infrastructures et l'agriculture et l'énergie. Face au COVID-19, les gouvernements africains sont chargés de mettre en œuvre des réformes internes transformationnelles pour stimuler l'investissement direct étranger dans un environnement de capital limité, en vue de la croissance des économies locales.

Notre rapport, The African Energy Road to Recovery: How the African Energy Industry can Reshape For A Post COVID-19 Comeback est actuellement disponible en précommande chez tous les principaux détaillants en ligne, y compris Amazon (https://amzn.to/3qOC9E5) Barnes & Noble (https://bit.ly/38x5HQi), iTunes et Google Play.

Pour vous inscrire à l'événement, cliquez ici. Rejoignez la conversation en utilisant le hashtag #ChamberNews #ChamberBoard #RoadToRecovery sur toutes nos plateformes de médias sociaux.


Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Pour une interview avec les médias :
Mandisa Nduli
Directrice de la communication et du marketing
Chambre africaine de l'énergie
news@energychamber.org

Les Tops Populaires


Aujourd'hui
Dernier 7 jours
Dernier 30 jours
Copyright 2021 © inf-communication.com. Tous droits réservés.
Pense Web - Catalogue de produits en ligne